Loading...
Biographies et bibliographieJournaux, mémoires, souvenirs et correspondances privéesL'entourage de Marie-AntoinetteL'Histoire de Marie-AntoinetteLa RévolutionLe TempleMaison des Enfants de FranceMaison du Roi

Jean-Baptiste Cléry

Fichier:Hanet dit Cléry par Henri-Pierre Danloux.jpg — WikipédiaJean-Baptiste Cant Hanet dit Cléry par le peintre Henri-Pierre Danloux

Le 11 mai 1759

Naissance de Jean-Baptiste Cant Hanet, dit Cléry (1759-1809).

Il est le fils de Cant Hanet (1736-1788) et de Marguerite Laurent (1737-1801).

Son père loue la la ferme du Jardy à Vaucresson et est receveur des vingtièmes, dans la banlieue de Paris, depuis 1757, date à laquelle il a quitté son emploi à Trianon ( le grand actuel, le seul de l’époque…)

Il est valet de chambre de Madame de Guéménée.

En 1760

Naissance de son frère Pierre-Louis Hanet (1760-1834).

En 1763

Marguerite Laurent est remarquée, alors qu’elle nourrit son enfant au milieu des prés, par Madame la Dauphine, Marie-Josèphe de Saxe (1731-1767), au cours d’une promenade en voiture. Charmée par cette scène bucolique l’auguste princesse lui propose la charge de nourrice pour son enfant à venir : Madame Elisabeth qui naîtra le 3 mai 1764.

Marie-Josèphe “en marmotte” par Jean-Marc Nattier

Malheureusement une chute, au cours de laquelle elle se casse deux dents, l’empêche d’exercer cette charge. La nourrice d’une petite-fille de France à la brillante cour de Louis XV ne peut être édentée. Elle n’en est pas moins remarquée par la princesse de Guéménée (1743-1807), qui l’emploie comme nourrice de son fils Charles-Alain-Gabriel de Rohan (1764-1836).

L’instruction de Jean-Baptiste est prise en charge par Madame de Guéménée qui l’envoie, ainsi que certains de ses frères, dans une maison d’éducation. C’est à cette époque que Jean-Baptiste Cant, use du surnom de Cléry pour être distingué de son frère Pierre Louis Hanet.

 « Cette princesse, qui voulait que ses protégés lui fissent honneur, avait mis dans les mains de mon frère un manuscrit contenant les diverses ordonnances de Louis XIV sur l’institution des charges et offices à la cour, et fixant leurs devoirs et leurs attributions. Alors Mme de Polignac fit mander mon frère, qui lui procura le manuscrit en question, appartenant à la bibliothèque royale ».

Pierre-Louis Hanet

Le 16 mai 1770

Le Dauphin Louis-Auguste (1754-1793) épouse l’Archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche (1755-1793).

Premiers portraits de Marie-Antoinette par J. Ducreux (et d'après)Marie-Antoinette par Ducreux
Sofia Coppola Maga Ettori – MAGÀ ETTORILe mariage vu par Sofia Coppola (2006)

Le 10 mai 1774

Louis XV meurt de la petite vérole à Versailles vers quatre heures de l’après-midi. Il avait soixante-quatre ans.

Louis XV, roi de France, âgé de 64 ans, deux mois avant sa mort, en mars 1774, par Montpetit

Le Dauphin Louis-Auguste devient Roi sous le nom de Louis XVI.

Le 11 juin 1775

Louis XVI est sacré à Reims.

Aucune description disponible.Louis XVI à Reims

« Cléry, d’un naturel posé et studieux, sut bien mieux que moi profiter de l’éducation et des soins qu’on nous prodiguait ; appliqué, réfléchi, il ne cherchait de délassement que dans la lecture ; le genre élevé, tragique même, était toujours ce qui le flattait davantage, et souvent on l’entendait déclamer des tirades de nos meilleurs auteurs ; il aimait surtout répéter le fameux ‘Qu’il mourût !’ ». Cette citation de l’«Horace» de Corneille nous fait penser à une réflexion faite par Cléry dans « Le Journal du Temple », p.62, à propos de la sieste du roi qui est pour lui comme une prémonition du sommeil éternel de son maître ; « Le plus grand silence régnait pendant ce sommeil. Quel spectacle ! [….] Son Épouse, ses Enfants, sa Sœur, contemplant avec respect ses traits augustes, dont le malheur semblait encore augmenter la sérénité, et sur lesquels on pouvait lire d’avance le bonheur dont il jouit aujourd’hui !…..Non ! Ce spectacle ne s’effacera jamais de mon souvenir. » Hanet poursuit plus loin dans ses Mémoires, en parlant de Cléry : « Sa conduite dans la prison du Temple a prouvé qu’il était encore l’homme dont le caractère sublime est si bien peint dans Horace ». Quant au portrait physique « Cléry, sorti de l’adolescence, avait cinq pieds six pouces, et je puis dire, en empruntant le langage des beaux-arts, qu’il offrait une coupe de visage à ‘l’antique’. Son œil étincelant annonçait une âme de feu ; ses sourcils, ses cheveux noirs décoraient le plus beau front ; la denture la plus riche et la plus régulière se faisait remarquer à la faveur d’un aimable sourire ; son maintien modeste, mais assuré promettait un caractère égal. »

Portrait de Cléry par son frère Pierre-Louis Hanet
 
Pierre-Louis Hanet-Cléry (1760 - 1834) - GenealogyPierre-Louis Hanet

En 1778

Cléry est secrétaire de Madame de Guéménée.

En 1781

Le 22 octobre 1781

Naissance du Dauphin, Louis-Joseph-Xavier-François premier Dauphin.

Marie-Antoinette accouche enfin d'un premier Dauphin, le 22 ...

A la naissance du Dauphin Louis-Joseph (1781-1789), Madame de Guéménée réserve à Cléry une place de valet de chambre mais continue à le garder à son service.

Détail de Marie Antoinette au lit, d'après une estampe montrant la naissance  de son fils, Louis Joseph, 1781, … | Marie antoinette, French history,  Marie antionette

En 1782

Les Guéménée font banqueroute, abandonnent leurs charges, tombent en disgrâce et doivent s’exiler.

Les places vacantes de la domesticité du Dauphin sont pourvues et Cléry, qui vient de se marier avec Marie-Elisabeth Duverger, fille de la harpiste Madame de Beaumont, elle-même musicienne au service de la Reine, et «admise depuis l’âge de quatorze ans aux concerts particuliers de la Reine, puis musicienne de la Chambre du Roi, puis musicienne des
concerts spirituels de la Cour», se retrouve alors sans emploi. Elle est plus probablement répétitrice de la Reine, comme harpiste, et elle est aussi connue comme claveciniste. Marie-Elisabeth est la fille d’un garçon de la Musique du Roi.

Avertie de la situation, la Reine le fait nommer comme valet de chambre-barbier de Louis XVI et lui réserve le poste de valet de chambre du prochain enfant royal à naître.

Résultat de recherche d'images pour "barbier noble"

Le 27 mars 1785

Naissance de Louis-Charles, duc de Normandie, Dauphin en 1789 et déclaré Roi de France en 1793 par les princes émigrés sous le nom de Louis XVII.

Louis-Charles, duc de Normandie par Élisabeth Vigée Le Brun

Le 9 juillet 1786

Naissance de la princesse Sophie-Hélène-Béatrix, dite Madame Sophie, dernier enfant de Marie-Antoinette.

Sophie-Hélène-Béatrix de France par Élisabeth Vigée Le Brun

Le 18 juin 1787

Mort de Madame Sophie avant son premier anniversaire.

En 1788

Hanet, le premier au chevet de son père mourant, promet de s’occuper de sa mère et de ses frères et sœurs ; il devient, avec l’accord de ceux-ci, et par un acte notarié, propriétaire des biens familiaux pour pouvoir remplir cette promesse.

En 1789

 Le 5 mai 1789

Ouverture des États-Généraux.

Aucune description disponible.

Le 4 juin 1789

Mort du Dauphin, Louis-Joseph-Xavier-François, à Meudon.

Mort du Dauphin dans les Années Lumières de Robert Enrico (1989)

Le duc de Normandie devient Dauphin.

Le 20 juin 1789

Serment du Jeu de paume

Reproduction du Tableau LE SERMENT DU JEU DE PAUME de Jean Louis DAVID | Jeu  de paume, Le serment, Jean louis davidTableau de Jacques-Louis David

Le 11 juillet 1789

Renvoi de Necker

Le 14 juillet 1789

Prise de la Bastille.

La-Révolution-française-Un-texte-Un-jour

La nuit du 4 août 1789

Abolition des privilèges.

4 août 1789 : abolition des privilèges et droits féodaux | RetroNews - Le  site de presse de la BnFLa Nuit du 4 août 1789, gravure de Isidore Stanislas Helman (BN)

Le 26 août 1789

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 — Wikipédia

Le 5 octobre 1789

Des femmes du peuple venues de Paris marchent sur Versailles pour demander du pain.

LES ACTEURS DE LA REVOLUTION : MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE ...

La famille royale se replie dans le château…

Le 6 octobre 1789

Vers cinq heures du matin, les appartements privés sont envahis. La Reine s’échappe en jupon par une porte dérobée. Plus tard, Sa présence est réclamée par la foule. Elle va au-devant du peuple, courageuse, au mépris de Sa vie.

Aucune description disponible.

La famille royale est ramenée de force à Paris.

Elle s’installe aux Tuileries et un semblant de vie de Cour se met en place.

Aucune description disponible.

Cléry et sa famille suivent la Cour.

En 1792

Le 20 juin 1792

Escalier monumental des Tuileries (avant sa destruction)

La foule envahit les Tuileries pour faire lever le veto.

““I am the queen.” A depiction of assault on the Tuileries of June 20th, 1792; several people in the mob allegedly believed Madame Elisabeth to be Marie Antoinette and Elisabeth, to protect the queen, stepped forward and attempted to stop a man from...Le dévouement de Madame Élisabeth, prise par la foule pour la Reine, elle ne les détrompe pas pour donner à sa belle-sœur la possibilité de se réfugier et de sauver Sa vie.

Le Roi refuse.

Le 10 août 1792

Les Tuileries sont envahies par la foule. On craint pour la vie de la Reine. Le Roi décide de gagner l’Assemblée nationale. Il est accompagné par sa famille, Madame Élisabeth, la princesse de Lamballe, la marquise de Tourzel, ainsi que des ministres, dont Étienne de Joly, et quelques nobles restés fidèles.

Image du film “Un Roi et son peuple

Traversant le jardin des Tuileries, Louis XVI et sa famille sont conduits jusque dans la loge grillagée du greffier de l’Assemblée nationale (ou loge du logotachygraphe) , où ils restent toute la journée.

Le 10 août 1792, le dernier acte de Louis XVI, Roi des Français, est l’ordre donné aux Suisses “de déposer à l’instant leurs armes“.

Journée du 10 août 1792 — Wikipédia

La position de la Garde devient de plus en plus difficile à tenir, leurs munitions diminuant tandis que les pertes augmentent. La note du Roi est alors exécutée et l’on ordonne aux défenseurs de se désengager. Le Roi sacrifie les Suisses en leur ordonnant de rendre les armes en plein combat.

Image du film “Un Roi et son peuple”.

Des 950 Gardes suisses présents aux Tuileries, environ 300 sont tués au combat ou massacrés en tentant de se rendre aux attaquants après avoir reçu l’ordre du roi de rendre les armes en plein combat.

Image du film “Un Roi et son peuple”.

Cléry réussit à s’enfuir et à échapper à l’arrestation en sautant d’une fenêtre du palais à l’initiative de son frère Hanet. Les autres domestiques ayant préféré se cacher sont massacrés par la populace.

Le Roi est suspendu de ses fonctions.

Le 13 août 1792

La famille royale est transférée au Temple après avoir été logée temporairement aux Feuillants dans des conditions difficiles. Quatre pièces du couvent leur avaient été assignées pendant trois jours.

La prison du Temple 1792-1795 : l'épreuve de la famille royale

Cléry doit solliciter une faveur de Pétion pour être admis à servir au Temple, et cela l’a fait passer très brièvement pour un agent des révolutionnaires. Mais il n’avait vraiment pas d’autre choix pour être auprès de ses princes…

Le 26 août 1792

Cléry entre au service du Roi au Temple. Il l’assistera jusqu’à son exécution, le 21 janvier 1793.

Peu de temps après son arrivée au Temple, alors qu’il n’est pas encore tombé sous le “charme” de Louis XVI, Cléry dénonce Hue pour “sa conduite incivique, entre autres d’avoir siffler devant le Roi l’air : ô Richard, ô mon Roi”.

Aucune description disponible.Jean-Baptiste Cléry est interprété par Geoffrey Bateman dans Les Années Terribles (1989) de Richard Heffron

Lors de l’emprisonnement de la famille royale, Cléry obtient de rester auprès d’elle et il mettra , pendant ses cinq mois de présence, tous ses soins à adoucir ses conditions de détentions.

Mon père demanda qu’il (Cléry) revînt, les municipaux l’assurèrent qu’il ne reviendrait pas : cependant il fut de retour à minuit. Il demanda au Roi pardon de sa conduite passée, dont les manières de mon père, les exhortations de ma tante et les souffrances de mes parents le firent changer; il fut depuis très fidèle .

Madame Royale

Or des créatures des révolutionnaires, il y en avait déjà pour servir la Famille royale : le couple Tison, qui avait pour mission d’espionner les augustes prisonniers. Cléry, arrivé peu de temps après eux, a donc pu être sur le moment considéré par Marie-Thérèse comme investi du même rôle.

Cléry -  Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Jean_b10Jean-Baptiste Cant Hanet dit Cléry (1798) par le peintre Henri-Pierre Danloux

Madame Cléry loue deux chambres près du jardin de la Tour du Temple et elle joue de la musique quand la Reine se promène dans ce jardin. Mais la police fait cesser ces concerts. Elle paye également un crieur des rues qui annonce les nouvelles importantes et les délibérations de la Convention, ce qui permet à Cléry de tenir le Roi informé des nouvelles.

Aucune description disponible.

Le 3 septembre 1792

Assassinat de la princesse de Lamballe (1749-1792) à la prison de la Force.

3 septembre 1792, L'effroyable dépeçage de la princesse de Lamballe par les  égorgeurs sans-culottes.Massacre de la princesse de Lamballe

La tête de la princesse , fichée sur une pique, est promenée sous les fenêtres de Marie-Antoinette au Temple.

Marie-Antoinette est représentée évanouie devant la découverte du sort de Son amie. Elle est secourue par Madame Elisabeth  et Cléry (tout à droite).

Massacres dans les prisons.

Échappés de peu au massacre et fuyant ensemble, Hanet et Cléry se concertent sur leur devenir :

« Cléry me dit :
Mon cher Hanet, je suis résolu à tout entreprendre pour me rapprocher de nos maîtres et leur consacrer mon existence ; mais je ne puis le faire sans ton secours, et sans être rassuré sur le sort de ma femme et de mes enfants ; il faut que tu me jures, mon ami, de me remplacer auprès d’eux, et de ne jamais les abandonner. »
J’allais le lui promettre, lorsqu’il reprit :
Hanet, souviens-toi du serment que tu as prononcé au lit de mort de notre père,(….). Tu ne t’appartiens plus, Hanet, et tu ne peux trahir ni le serment fait à un père mourant, ni la confiance du monarque. A ces deux liens qui t’enchaînent, j’en ajoute un de plus en réclamant tous les soins pour ceux que je vais laisser après moi ; va, mon ami, c’est encore être agréable et utile à nos malheureux princes que d’aider un serviteur fidèle à leur consacrer ses services, et, s’il le faut, jusqu’à la dernière goutte de son sang. Enfin, ajouta-t-il en prenant ce ton grave et imposant qui lui allait si bien, je suis ton aîné, je représente ici notre père, et j’exige de toi ce sacrifice. »
Je lui fis ce serment qu’il réclamait. Dieu sait si je l’ai regardé comme sacré, si je l’ai toujours rempli fidèlement. »

Pierre-Louis Hanet

Les membres de la famille de Cléry sont : son épouse, Marie-Elisabeth, sa fille aînée, Bénédicte, sa seconde fille, Hubertine, son fils, Charles.
Madame Cléry et ces trois enfants sont liés à des degrés divers à la Famille
Royale. Cléry et son épouse eurent aussi deux autres garçons, morts en bas âge.

Le 21 septembre 1792

Abolition de la royauté.

Aperçu de l’imageRepas de la Famille Royale au Temple dans le film de Jean Delannoy
Et en 1976 dans la série de Guy-André Lefranc

C’est à ce moment que la famille de Bombelles choisit d’émigrer en Suisse…

Reconstitution d’une chambre du Temple avec du mobilier provenant de chacune, au musée Carnavalet. Paris

Peu à peu la Famille Royale adopte un rythme de vie régulier :

6 h : lever du Roi. Prière. Le reste de la famille se lève un peu plus tard.
9 h : petit-déjeuner, assez copieux, du moins au début puis instruction des enfants
12 h : promenade sur le chemin de ronde
13 h : retour dans les appartements
14 h : déjeuner puis jeux du type échecs et broderie
16 h : sieste du Roi puis, de nouveau, instruction des enfants
20 h : dîner et coucher des enfants
21 h : dîner des adultes
Vers minuit : coucher

Michèle Morgan in Marie Antoinette (1956)
It seems this is one of the few films that includes Madame Elisabeth with the royal family in their imprisonment.Image de Marie-Antoinette (1956) de Jean Delannoy 
Louis XVI and his family in the Temple, after a painting by Edward Ward. 19th century.
[credit: AKG Images]Louis XVI et sa famille à la prison du Temple par Edward Ward

Jean-Baptiste Cléry essaie d’adoucir le sort de son maître. Il essaie aussi de l’empêcher de penser à sa mort et à l’avenir incertain de sa famille.

« Valet de chambre aux Tuileries, Cléry était un ami au Temple… »

Alcide de Beauchesne
Aucune description disponible.Joseph Falcucci est Cléry dans Marie-Antoinette (1976) de Guy-André Lefranc

Le 3 décembre 1792

Pétion renforce la décision de faire juger Louis XVI par la Convention.

Aucune description disponible.En le rasant, Cléry informe le Roi de ce qui se passe dans le pays … Image des Années Terribles (1989)Aucune description disponible.

Le 11 décembre 1792

Louis comparaît devant la Convention pour la première fois. Il est autorisé à choisir un avocat. Il demandera l’aide de Tronchet, de De Sèze et de Target. Celui-ci refusera. M. de Malesherbes (1721-1794) se portera volontaire.

Cléry -  Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Captu211Billet autographe signé, daté du 20 décembre 1792, écrit depuis la Tour du Temple et réclamant pour Marie-Antoinette plusieurs effets laissés aux Tuileries

Le 26 décembre 1792

Seconde comparution de Louis XVI devant la Convention.

Activité : le procès de Louis XVI, un événement politique majeur de la  Révolution française | Clio Lycée

Louis XVI pendant son procès… on lui refuse l’usage du rasoir …

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 2

En 1793

Du 16 au 18 janvier 1793

La Convention vote la mort du Roi. Philippe Égalité est l’un de ceux qui ont donné leur voix pour la peine capitale.

Le 20 janvier 1793 au soir

Louis XVI dit adieu à sa famille. Il promet à la Reine de La revoir le lendemain matin mais il ne le fera pas.

Document sans nom

Cléry est souvent représenté assistant le Roi et la famille royale dans ces pénibles moments d’adieu.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est tumblr_oq4wgfyN6T1qatfdco2_500.png.François Dyrek et Geneviève Casile (1976)

Aucune description disponible.

Cléry -  Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Adieux11Cléry en arrière plan ouvre la porte à un garde municipal
Les adieux de Louis XVI à sa famille, 20 janvier 1793Ici, Cléry est intégré dans l’émotion du cercle de la famille royale
Adieux De Louis XVI A Sa Famille Dans La Prison Du Temple Tableau 19eme -  Tableaux autre genre
Adieux à Louis XVI par sa famille au Temple, 20 j...L’abbé Edgeworth de Firmont épaule la famille royale quand Cléry dissimule sa compassion sur le côté

Thème N°2 : - Histoire/géographie/Condorcet

 

Le lundi 21 janvier 1793

Le jour de l’exécution du Roi, Cléry passe la nuit dans la chambre du condamné et le réveille à cinq heures. Après l’avoir assisté dans sa toilette, il sert la messe célébrée par l’abbé Henri Edgeworth de Firmont (1745-1807).

tiny-librarian:
“ I determined to procure the means of administering the sacrament to his Majesty, at any risk to myself, since he had been so long deprived of the opportunity of receiving it.
Memoirs of the Abbé Edgeworth: Containing His Narrative...

À sept heures

Louis XVI confie ses dernières volontés à l’abbé.

“Your sacrifice is especially generous because you are risking your life, and you will not be able to save mine.
”
–Louis XVI to Guillaume-Chrétien de Malesherbes, one of three men who agreed to defend the king at his trial. Malesherbes was executed...

Il transmet à Cléry son cachet aux armes de France pour le Dauphin et son alliance pour la Reine ; à propos de l’anneau, il confie à son valet à l’intention de la Reine :

 « Dites-lui bien que je le quitte avec peine. »

 Il conserve au doigt l’anneau du sacre.

Avant de mourir Louis XVI lui dit :

« Plus de courage, Cléry, ceux qui m’aiment ne doivent-ils pas souhaiter la fin d’une si longue agonie ? » 

Cléry lui répond :

« Ah ! mon maître, si mon zèle a pu vous être agréable, donnez-moi votre bénédiction ».

Le Roi serre alors Jean-Baptiste Cléry contre lui. Louis XVI part alors pour l’échafaud.

“ M. de Malesherbes came at nine in the morning; I went to meet him. "All is lost,“ he said; "the king is condemned to death.” The king, who saw him coming, rose to receive him. The minister threw himself at his feet, his sobs choked him, and it was...

A dix heures vingt-deux minutes

Louis XVI et l'Abbé Edgeworth au pied de l'échafaud le 21 Janvier 1793 /  Auteur : Charles Benazech en 1793. | Art historique, Louis xvi, Révolution  française

Louis XVI est exécuté place de la Révolution.

Cléry n’est pas libéré car son dévouement au Roi lui vaut quelques semaines de détention supplémentaires au Temple.

 

Dans la nuit du 2 au 3 août 1793

LES ACTEURS DE LA REVOLUTION : MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE ...

Marie-Antoinette est transférée de nuit à la Conciergerie. Elle y est traitée avec une certaine bienveillance par une partie du personnel de la prison, dont surtout Rosalie Lamorlière (1768-1848).

La Veuve Capet par Jean-Louis Prieur

Du 25 septembre 1793 au 9 août 1794

Sa fidélité à la famille royale vaut à Cléry d’être incarcéré à la Force après le départ de la Reine pour la Conciergerie. Il est emprisonné jusqu’à la chute de Robespierre en 1794.

Le 4 octobre 1793

Marie-Antoinette est entendue par Fouquier-Tinville et les représentants du tribunal révolutionnaire en vue de Son prochain procès qui se déroulera les 14 et 15 octobre

Le 16 octobre 1793

Exécution de Marie-Antoinette.

tiny-librarian:
“ Sorrow had blanched the Queen’s once beautiful hair; but her features and air still commanded the admiration of all who beheld her; her cheeks, pale and emaciated, were occasionally tinged with a vivid colour at the mention of those...

En 1794

Cléry part pour Strasbourg où il rédige son Journal.
Il réussit à émigrer et à entrer en contact avec Madame Royale dont son frère avait d’ailleurs été valet de chambre avant la révolution.

 Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Jean-b16
Portrait de Jean-Baptiste Cléry dans sa prison à la Force

Le 27 juillet 1794

Chute de Maximilien de Robespierre (1758-1794).

Maximilien de Robespierre

Le 28 juillet 1794

Mort de Maximilien de Robespierre qui est guillotiné place de la Révolution.

Le 9 août 1794

Libération de Cléry. Sans ressources, il trouve un emploi dans les bureaux des subsistances de la ville de Paris mais la modicité du salaire et la dévaluation de l’assignat l’obligent à vendre ses biens.

Il gagne ensuite Vienne où il tente de publier son livre, sans en obtenir l’autorisation.

C’est au cours d’une mission à Londres qu’il parvient à le faire imprimer, et l’ouvrage rencontre immédiatement une audience considérable.

Présentation :

La mort de Louis XVI, la captivité de la famille royale au Temple, le mystère Louis XVII : cette suite d’événements où l’histoire touche au mythe est par elle-même légendaire. Pour les connaître dans leur réalité quotidienne, il faut retourner aux rares pièces authentiques.

Voici donc rassemblés ici trois témoignages majeurs : ceux de Cléry, le valet de chambre du Roi, d’Edgeworth de Firmont, le confesseur du roi, enfin de la fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, seule survivante du drame qui fit périr sa famille.
Grâce à ces textes, nous pouvons revivre heure par heure, et comme si nous y étions, l’un des épisodes les plus émouvants de l’histoire de France.

Le 8 juin 1795

L’annonce de la mort en prison du fils du défunt Roi Louis XVI âgé de dix ans, Louis XVII pour les royalistes, permet au comte de Provence de devenir le dépositaire légitime de la couronne de France et de se proclamer Roi sous le nom de Louis XVIII. Pour ses partisans, il est le légitime Roi de France.

Le 19 décembre 1795

Marie-Thérèse, l’Orpheline du Temple, quitte sa prison escortée d’un détachement de cavalerie afin de se rendre à Bâle, où elle est remise aux envoyés de l’Empereur François II.

Cléry cherche à approcher la princesse en vain.

Hanet avait promis à son frère de satisfaire aux besoins de sa famille :

« Si tu as fait le serment de ne jamais abandonner nos maîtres, moi j’ai fait celui de l’accomplir, en t’aidant aujourd’hui à aller rejoindre Madame Royale »

Pierre-Louis Hanet

Il rejoint son frère à Strasbourg où il trouve un emploi d’inspecteur de l’agence des subsistances.

Il quitte la France et ne rejoint Madame Royale qu’en Autriche où il entreprend la rédaction de son Journal.

Jean-Baptiste rejoint ensuite puis le le comte de Provence (1755-1824) à Vérone. Ce dernier lui confie plusieurs missions.

 Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Henri-12Portrait de Jean-Baptiste Cléry signé Danloux/ 1798

Le 31 mai 1798

L’auteur dédicace son livre à tous les grands de l’époque, celui-ci porte un envoi autographe signé à l’empereur d’Autriche François II.

François II (1768-1835), Empereur du Saint Empire romain germanique de 1792 à 1806, puis Empereur d’Autriche sous le nom de François Ier de 1804 à 1835.
Il est directement concerné par l’histoire de l’emprisonnement de la famille royale française puisqu’il est le neveu de Marie-Antoinette.

François II

Le futur Louis XVIII nomme Cléry premier valet de la Chambre du Roi et le fait chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Le (futur) Roi lui adresse d’ailleurs ces mots : 

Mittau 11 juillet 1798

« Si quelque chose, mon cher Clery, pouvait augmenter en moi le sentiment que les malheurs de ma famille y excitent, votre ouvrage [Journal de ce qui s’est passé à la tour du Temple pendant la captivité de Louis XVI] que je viens de recevoir, eût produit cet effet.

Il y a longtemps que je cherche, non le moyen de vous récompenser, des services comme les vôtres trouvent leur récompense en eux-mêmes, mais de me satisfaire en vous donnant une marque d’honneur qui puisse attester à la fois votre courageuse fidélité et ma reconnaissance, je crois l’avoir trouvé.

La devise de l’ordre de St Louis fait assez connaître que Louis XIV l’institua pour être le prix de la valeur ; s’il ne se destina qu’aux services militaires, c’est que les preuves les plus éclatantes de la vertu qu’il voulait honorer, semblaient réservées à la profession des armes. Mais pouvait-il prévoir le sort qui attendait ses descendants ?

… Vous avez montré non moins de courage dans la prison du Temple, que le guerrier qui brave la mort au champ de l’honneur et en vous accordant la décoration qui lui sert de récompense, je ne blesse point l’esprit de cette noble institution.
Je regretterais de ne pouvoir vous armer Chevalier de ma propre main, si je ne croyais augmenter le prix d’un don qui vous sera transmis par celle de Monsieur ; et Louis XVI du séjour où ses vertus l’ont placé, applaudira au sentiment de ses deux frères réunis pour honorer de concert celui de ses sujets qui lui a donné jusqu’aux derniers moments des marques d’un dévouement à toute épreuve
 »…

 Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Capt2228

 Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Meadai10Ordre de Saint Louis, croix de chevalier

Le 9 juin 1799

La fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, Marie-Thérèse , épouse son cousin, Louis-Antoine, duc d’Angoulême (1775-1844), fils du comte d’Artois,  en présence du comte de Provence et de son épouse. La cérémonie est célébrée par l’évêque de Metz, grand aumônier de France.

Description de cette image, également commentée ci-après
Louis-Antoine d’Artois, duc d’Angoulême, dauphin de France
Marie-Thérèse et Louis-Antoine d’Angoulême

A partir de la fin de l’année 1799

Napoléon Bonaparte (1769-1821) dirige la France.

Du 10 novembre 1799 au 18 mai 1804

Bonaparte est Premier consul.

Bonaparte Premier consul par Jean-Auguste-Dominique Ingres

En 1801

Cléry est autorisé à rentrer en France en 1801, il ne revient qu’en 1803.

En 1802

Hanet, lors d’une promenade sur la grande Terrasse à Saint-Germain, rencontre Madame Campan, entourée de ses élèves. Celle-ci reconnaît Hanet et l’invite tout de suite à dîner le lendemain afin, dit-elle, de « faire connaître à mes jeunes élèves le frère du bon ‘Cléry’. A ce nom toutes jetèrent les yeux sur moi, et l’une d’elles s’écria :
Quoi, maman, monsieur est le frère du fidèle Cléry, dont les mémoires nous ont fait verser tant de larmes ? »
Oui, ma chère Hortense, et M. Hanet a servi à la cour, comme moi et comme son frère ».

Pierre-Louis Hanet

En 1803

Il rentre en France auprès de sa femme et de ses trois enfants encore en vie.  C’est sans doute à ce moment qu’il rencontre Chateaubriand qui en fait part en 1822, dans ses Mémoires d’Outre-Tombe :

Nous assistâmes ensemble (avec Fontanes) à une scène digne de ces temps d’amertume : Cléry, dernièrement débarqué, nous lut ses Mémoires manuscrits. Qu’on juge de l’émotion d’un auditoire d’exilés, écoutant le valet de chambre de Louis XVI, raconter, témoin oculaire, les souffrances et la mort du prisonnier du Temple“.

Napoléon Bonaparte qui cherche à s’attacher d’anciens serviteurs de la Couronne, lui fait proposer par Madame Campan (1752-1822) le poste de premier chambellan de Joséphine de Beauharnais (1763-1814), mais Cléry refuse et s’exile. Il rejoint Marie-Thérèse devenue duchesse d’Angoulême à Varsovie puis à Vienne.

Fin 1795

Cléry réside à Strasbourg chez son frère qui a établi une maison de
commerce dans cette ville. Il y écrit la forme définitive de son « Journal ».

«Je déclare, moi, que c’est en France même, à Strasbourg, et sous mes yeux, que mon frère a écrit ses Mémoires, et qu’il n’a été aidé que par la personne que je lui avais donnée, laquelle n’a jamais fait que de tenir la plume ».

Pierre-Louis Hanet

« Pendant son séjour à Strasbourg mon frère avait été admis dans une réunion secrète de vrais amis de la monarchie ; ils se rassemblaient chez un gros négociant, surnommé Furet ; l’introducteur de Cléry, l’adjudant-général Badonville, était désigné sous le nom de Coco.»

Pierre-Louis Hanet

Fin 1803

Départ précipité de Cléry. Auparavant, Hanet, se rend à l’hôtel où il espérait retrouver son frère, est accueilli par sa belle-sœur, Madame Cléry, qui aurait bien voulu partir avec son mari. Voici ce qu’elle lui dit à propos de ce fameux départ de Cléry :

« Le lendemain de l’arrestation de Cadoudal, un inconnu se présenta pour parler à ton frère ; Cléry le fit passer avec lui dans ce cabinet ; après une demi-heure de conversation, l’étranger se retira, et Cléry, sans me rendre compte de ce qui s’était passé, me dit qu’étant obligé de partir sur-le-champ, il me priait de faire préparer sa voiture tandis qu’il allait sortir pour quelques instants ; il revint, la voiture était prête, il y monta et partit sans que j’aie pu savoir à quoi attribuer ce départ imprévu ; il avait pourtant un passeport bien en règle et un permis de séjour pour trois mois, et les deux premiers ne sont pas encore écoulés ; des ennemis l’auraient-ils dénoncé et compromis dans l’affaire de Georges ou de Pichegru ? Tu devines bien, mon cher Hanet, l’impatience avec laquelle j’attends de ses nouvelles. »

Pierre-Louis Hanet

Cléry a-t-il conspiré, ou alors devons-nous ne pas extrapoler sur ce point ?

Pichegru, emprisonné dans la Tour du Temple, sera retrouvé étranglé ; Madame Cléry ne devait plus revoir son mari ; enfin, le frère aîné du
futur mari (Edouard de Gaillard) de la première fille de Cléry « périt avec Georges Cadoudal » et Edouard de Gaillard lui-même servit «successivement sous les ordres des généraux Mallet et Georges Cadoudal ».

Marie-Elisabeth souffrit certainement de l’émigration de ses trois enfants
aînés demandée par leur père, et finit ses jours, en 1811, dans un certain
dénuement, comme le révèle l’inventaire après-décès la concernant.

Du 18 mai 1804 au 11 avril 1814

Napoléon Ier règne sur la France en tant qu’empereur.

Le 2 décembre 1804

Sacre de Napoléon Ier à Notre-Dame de Paris.

Sacre de Napoléon Ier par Jacques David

Cléry repart en Pologne, puis en Autriche.

En automne 1808

Jean-Baptiste Cléry est frappé d’apoplexie.

Le 27 mai 1809

Décès de Jean-Baptiste Cant Hanet, dit Cléry, à Vienne.

Il est enterré dans le cimetière de Hietzing ( Vienne ), sous l’épitaphe : Ci-gît le fidèle Cléry:

 Jean-Baptiste Cléry, valet de chambre de Louis XVI Vienne21

En 1847

La Duchesse d’Angoulême en rendant hommage à son ancien serviteur, fait
élever, sur la tombe de celui-ci, une stèle portant l’inscription : 

« Au Fidèle Cléry ». 

Cet hommage royal s’adresse aussi à toute la famille de Cléry, qui lui a
permis de réaliser sa volonté la plus profonde, et absolue : servir son
Souverain et Sa Famille.

Sources :

  • Journal de ce qui s’est passé à la Tour du Temple pendant la Captivité de Louis XVI, Roi de France, par Cléry valet de chambre du Roi
    Mémoires de P.L. Hanet-Cléry, ancien valet de Chambre de Madame Royale, aujourd’hui Dauphine, et frère de Cléry, dernier valet de chambre de Louis XVI ; munitionnaire général des armées, agent général des hôpitaux militaires à Saint-Domingue, conservateur des forêts dans l’île de Corse
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!