Loading...

Qui sommes-nous ?

BENJAMIN WARLOP

Je suis Benjamin Warlop. Né le 2 mars 1977, dans le Nord de la France, j’ai rencontré Marie-Antoinette dans le livre d’Alain Decaux racontant l’Histoire de France aux enfants, il y a bientôt trente-cinq ans. Le futur académicien y présente d’abord la Reine en majesté dans le portrait à la Rose par Elisabeth Vigée Le Brun. Puis quelques pages plus tard, je suis tombé sur celui de la Veuve Capet par Prieur et dès lors j’ai pu considérer le poids des événements porté par Marie-Antoinette. J’ai été immédiatement pris d’une intense compassion. J’ai bientôt lu la biographie que Lui a consacrée André Castelot, puis celle de Stefan Zweig et le livre de Jean Chalon… puis tout ce que j’ai pu trouver chez les bouquinistes, en librairie, en presse… : dès le premier, la compassion a laissé place à la passion. J’ai à cœur de lire tout ce qui concerne Marie-Antoinette afin de pouvoir le critiquer en connaissance de cause.

 

Marie-Antoinette m’accompagne tant qu’Elle a guidé mon cursus : trois ans d’Histoire de l’Art, jusqu’à la licence, puis Esmod, école fondée par Alexis Lavigne, le costumier amazonier de l’Impératrice Eugénie qui m’a devancé dans la passion pour la Reine. Deux années à Roubaix, et la dernière année de spécialisation en Costume de Scène à Paris. L’école était alors située en l’hôtel Mercy-Argenteau : il avait été habité par l’ambassadeur de l’Impératrice-Roi Marie-Thérèse d’Autriche en France.

Je deviens donc costumier de scène … et de cérémonie. En 2018, j’ habillerai Marie-Antoinette dans une pièce d’Isabelle Toris ( qui L’interprète), « La Dernière Étreinte« , contant les ultimes instants de la vie de la Reine.

Isabelle Toris dans La Dernière Étreinte

 

En 2005, j’ai rejoint un forum cybernétique que je lisais depuis un certain temps: Passion Histoire. J’avais tant à dire et à demander que Marie-Antoinette devint très vite la personnalité la plus en vue du forum qui traitait pourtant de la pré-histoire jusqu’au futur… Avec deux amis, nous étions appelés le triumvirat par les modérateurs, nous avons décidé de quitter ce forum et de le débarrasser de nos spécialités pour les exposer dans un nouveau chez nous : le Boudoir de Marie-Antoinette.

C’est là que le journaliste de Télérama est venu nous trouver pour son article pour le numéro hors-série dédié à Marie-Antoinette lors de l’exposition du Grand Palais (en 2008).

 
 
 

C’est là que nous rejoint Olivia. On ne se quittera plus !

La passion est générée par des ambitions différentes. Si mal que le Boudoir a cessé d’être pendant un temps. Avec d’autres personnes, j’ai créé, en 2013, un nouveau forum que j’ai décidé de quitter en 2017, date à laquelle nous avons commencé l’élaboration de la présente Antoinetthologie

 

OLIVIA LEGRAND

Je suis Olivia Legrand. Née le 16 janvier 1980 à Versailles, j’ai découvert Marie-Antoinette à l’âge de huit ans grâce au dessin animé Lady Oscar. Ma mère passionnée d’Histoire, me sentant prête, m’amena alors visiter le château de Versailles. J’eus une révélation, inexplicable, devant le portrait de Marie-Antoinette et ses enfants par Elisabeth Vigée Le Brun.

enfants - Marie-Antoinette et ses enfants, par Elisabeth Vigée Le Brun (1787) Ben15_10Marie-Antoinette et ses enfants, 1787, par madame Louise-Elisabeth Vigée Le Brun

Dès lors, durant toute mon enfance et adolescence, je n’ai cessé de m’intéresser à Marie-Antoinette, dévorant chaque biographie trouvée (Kunstler, Lever, Castelot, Chalon, Zweig…), collectionnant la moindre reproduction de portraits trouvés en vide-greniers, découpée dans des magazines. Nous étions alors en plein bicentenaire de la révolution.

Je vivais ma passion isolée, ne trouvant personne qui me comprenne.

Pour mes dix-sept ans, je reçus en cadeau L’éducation d’un roi, Louis XVI, par Paul et Pierrette Girault de Coursac. Ce fut une autre révélation. Mon champs de perspective se trouvait considérablement agrandi.

Par la suite, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers des études d’Histoire de l’Art. J’ai terminé mon cursus avec un mémoire de maîtrise ayant pour titre : Les tissus et leurs ornements utilisés lors des naissances et des baptêmes des Enfants de France de Henri IV à Louis XVI (1601-1786).

L’expérience universitaire m’ayant peu convaincue, malgré un goût profond pour la recherche, je me suis consacrée à une carrière d’enseignante dans le primaire. Je réussis mon concours d’entrée grâce à la présentation du portrait de Marie-Antoinette et ses enfants . Puis je dus réaliser un nouveau mémoire, cette fois-ci portant sur l’histoire de l’art au service de l’étude de la révolution française à l’école primaire.

Je n’ai pas plus grand bonheur que de transmettre mes connaissances et en tout premier lieu ma passion. Et mes élèves adorent mes cours d’Histoire ! Depuis le confinement, je me suis même mise à l’exercice périlleux de créer des cours d’Histoire pour mes élèves sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=r2i98JmHBt8

En 2007, je découvre dans un article du Télérama hors-série consacré à Marie-Antoinette des gens comme moi ! Je m’inscris alors sur le Boudoir et y consacre une grande partie de ma vie. C’est là que je rencontre des personnes qui deviendront des amis et surtout celui avec qui je partage ma vie et père de ma fille.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 22E24072-F861-4C83-9689-85A04FCC9A38.jpeg.
 
 

Des problèmes de points de vue historiques divergents, mais aussi d’ego font que le Boudoir s’éteint un temps. Un autre forum est alors crée à la fin de l’année 2013 auquel je participe. Les problèmes précédents n’étant pas résolus, mais ne faisant en réalité qu’empirer, je m’en éloigne peu à peu pour finalement décider de le quitter en 2017 avec mon ami Benjamin Warlop rencontré sur le Boudoir.

Nous avons alors pris la décision de créer un lieu où notre passion pour Marie-Antoinette puisse s’épanouir pleinement.

Notre objectif est d’apporter toutes les informations possibles sur Marie-Antoinette, son entourage, son époque. Nous nous appuyons évidemment sur ce qui a été dit par de très nombreux auteurs sur le sujet, du XVIIIe siècle à aujourd’hui, sans hésiter à donner notre avis sur leurs ouvrages.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 46BCA86E-D6C7-463D-A7FB-DB52DF42A377-683x1024.jpeg.
 
 

 

 
 

 

error: Content is protected !!