Loading...
L'AlmanachL'entourage de Marie-AntoinetteLa Cour de FranceLa RévolutionLe TempleMaison de la Reine

Le comte de Jarjayes

Aucune description disponible.François Augustin Reynier de Jarjayes

Le 20 octobre 1745

Naissance de François Augustin Reynier Pélisson, comte de Jarjayes (1745-1822) à Upaix dans  le Dauphiné ( dans les Hautes-Alpes). Il est le fils de Jean-Antoine Reynier (1713-1779), seigneur de Jarjayes et de  Marguerite Nicollet (†1762).

Le 4 octobre 1745

Dans l’acte de baptême, célébré par le prêtre Garin, son parrain est le baron de Reynier, seigneur d’Upaix et sous-lieutenant du Roi, et sa marraine est Anne Reynier, sa tante maternelle.

François est l’enfant d’une famille noble et respectable , dictée par les traditions militaires de la province du Dauphiné, au service de la couronne de France depuis des années.

Ses parents se sont mariés à Upaix le mardi 25 septembre 1736. Ils auront quatre filles et six garçons…

François commence sa carrière militaire en collaborant aux travaux topographiques du lieutenant-général Pierre-Joseph de Bourcet (1700-1780, lieutenant général des armées du Roi et commandeur de l’ordre de Saint-Louis).

Le 5 mai 1762

Décès de sa mère, Marguerite Nicollet à Jarjayes.

En 1769

Il devient aide de camp du lieutenant-général Pierre-Joseph de Bourcet ; poste qu’il conservera jusqu’en 1779.

Le 16 mai 1770

Le  Dauphin Louis-Auguste épouse l’Archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche.

Marie-Antoinette par Ducreux
Gravure du mariage de l'archiduchesse Marie-Antoinette avec le dauphin,  futur Louis XVI, le 16 mai 1770 | Marie antoinette, Louis xvi, Marie  antionette Gravure du mariage de Marie-Antoinette avec le Dauphin, le 16 mai 1770
Résultat de recherche d'images pour "Marie-Antoinette  Sofia Coppola mariage"Le mariage vu par Sofia Coppola (2006)

Le 11 septembre 1770

François de jarjayes épouse à Grenoble la nièce du général de Bourcet, Marie-Anne Louise Bourcet de la Saigne (1755-1786). fille de Jean-Baptiste de La saigne Bourcet, sergent et directeur des fortifications Corse, elle n’a que quinze ans. Elle est de neuf ans sa cadette. Ils auront deux enfants.

Son frère, Pierre-Jean de Bourcet (1752-1822), est un militaire, un magistrat et un diplomate français qui sera premier Valet de chambre du Dauphin, Louis-Joseph (1781-1789), premier fils de Louis XVI et Marie-Antoinette. Il joue un rôle important dans l’organisation et la réalisation de la fuite vers Montmédy qui s’arrêtera à Varennes en 1791.

Le comte Pierre-Jean de Bourcet

Le comte Pierre-Jean de Bourcet Charle19Le comte de Bourcet et sa famille par Landon, 1791Le comte Pierre-Jean de Bourcet

Le 10 mai 1774

Louis XV meurt de la petite vérole à Versailles à trois heures et quart de l’après-midi. Il avait soixante-quatre ans.

Le Dauphin Louis-Auguste devient Roi sous le nom de Louis XVI.

La nouvelle Reine Marie-Antoinette soupire :

« Mon Dieu, guidez-nous, protégez-nous, nous régnons trop jeunes ! »

                                   Louis XVI et Marie-Antoinette par Jean-Joseph Bernard

Dimanche 11 juin 1775

Louis XVI est sacré à Reims.

Aucune description disponible.Louis XVI en habit de sacre

 Le 20 août 1775

Mariage de Madame Clotilde (1759-1802), Gros Madame, et du prince de Piémont, futur Charles-Emmanuel IV de Sardaigne (1751-1819), frère des comtesses de Provence et d’Artois.

Aucune description disponible.

Le 19 décembre 1778

Après un accouchement difficile, Marie-Antoinette donne naissance de Marie-Thérèse-Charlotte, dite Madame Royale, future duchesse d’Angoulême. L’enfant est surnommée “Mousseline” par la Reine.

Résultat de recherche d'images pour "Naissance Madame Royale"

En 1779

François est promu à l’état-major de l’armée avec le grade de colonel.

Le 22 octobre 1781

Naissance du Dauphin, Louis-Joseph-Xavier-François premier Dauphin Naissance du dauphin, Louis Joseph Xavier -François de France

Le 27 mars 1785

A sept heures et demi du matin,  naissance de Louis-Charles, duc de Normandie, Dauphin en 1789 et déclaré Roi de France en 1793 par les princes émigrés sous le nom de Louis XVII.

Louis-Charles, duc de Normandie par Élisabeth Vigée Le Brun

Le 15 août 1785

Le cardinal de Rohan est arrêté à Versailles devant toute la Cour dans le cadre de l’Affaire du Collier: on le soupçonne d’avoir voulu flétrir l’honneur de Marie-Antoinette. Les proches des Rohan et les ecclésiastiques sont outrés.

Le 31 mai 1786

Le Parlement acquitte le cardinal de Rohan dans l’Affaire du Collier mais madame de La Motte est condamnée à être marquée au fer rouge et détenue à perpétuité.

Le 9 juillet 1786

Naissance de la princesse Sophie-Hélène-Béatrix, dite Madame Sophie, dernier enfant de Louis XVI et Marie-Antoinette.

Sophie-Hélène-Béatrix de France par Élisabeth Vigée Le Brun

Le 2 octobre 1786

Décès de son épouse Marie-Anne Louise Bourcet de la Saigne (1755-1786).

Fin 1786

François de Jarjayes se remarie,  à Livry, avec Louise Marguerite Émilie Henriette Quetpée de Laborde (1760-1837), veuve de Hinner, harpiste allemand célèbre et musicien et maître de harpe de Marie-Antoinette. Elle devient l’une des deux femmes de chambre survivancières de Marie-Antoinette qui lui marque la plus grande estime.

Louise de Jarjayes, née Quetpée de La Borde (ou Laborde), femme de chambre de Marie-Antoinette 800px-88Philip Joseph Hinner – Maitre de harpe de Marie-Antoinette

Il ne faut pas confondre Louise Quetpée de La Borde (1760-1837), femme de chambre de Marie-Antoinette, avec Adélaïde-Suzanne de Vismes, l’épouse de Benjamin de La Borde, ” dame du lit ” de Marie-Antoinette.

Le 18 juin 1787

La mort de Madame Sophie avant son premier anniversaire.

Le 26 septembre 1787

Veuf , François se remarie  à Livry (Seine-et-Oise) avec une des femmes de chambre de la Reine Marie-Antoinette, Louise Marguerite Émilie Henriette Quetpée de Laborde (1760-1837), elle-même veuve de Philippe-Joseph Hinner (décédé à Versailles le 14 avril 1784,à tout juste trente ans ), harpiste de la Reine, et mère de Louise Antoinette Laure Hinner, future Laure de Berny, amie d’Honoré de Balzac (1799-1850).

Le travail de son épouse consiste à superviser la mise en œuvre du service d’étage entier:

Commandes de la Reine, le lever, la toilette et les sorties.

Responsable de la location des diamants de la Reine, Marie-Antoinette a une confiance aveugle en elle qui lui reste fidèle jusqu’à la fin.
Un jour, Madame de Jarjayes aurait amené à la cour, en présence de la Reine, le premier enfant de Monsieur Benoit Reynier
le frère cadet du chevalier.
Marie-Antoinette aurait alors dit:

«Eh bien! Je veux faire un cadeau à la jeune mère, «Demandez de remettre à Madame de Jarjayes pour sa belle-sœur, deux tasses de Sèvres!“… qui sont toujours précieusement conservées dans la famille.

Ce mariage a un intérêt vital car de ce fait ,François peut approcher le Roi et la Reine.
Il peut entrer dans leur intimité et gagner leur confiance.
Il fait alors partie de la noblesse dite de Cour.

Louise de Jarjayes, née Quetpée de La Borde (ou Laborde), femme de chambre de Marie-Antoinette Jarjay10François Augustin Reynier de Jarjayes

 Le 5 mai 1789

Ouverture des États-Généraux.

Procession des trois ordres, du Roi et de la Reine qui se rendent dans la Salle des Menus Plaisirs de Versailles.

Aucune description disponible.

Y sont réunis tous les protagonistes de la Révolution future…

Résultat de recherche d'images pour "Les années Lumières Etats Généraux"Jean-François Balmer est Louis XVI dans Les Années Lumières de Robert Enrico (1989)

Le 4 juin 1789

Mort du Dauphin, Louis-Joseph-Xavier-François, à Meudon.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est tumblr_or1bip7hKC1qatfdco4_500.jpg.Mort du Dauphin dans les Années Lumières de Robert Enrico (1989)

Le 20 juin 1789

Serment du Jeu de paume

paume - 20 juin 1789: Le serment du Jeu de paume  97820310Tableau de Jacques-Louis David

Le 11 juillet 1789

Renvoi de Necker

Le 14 juillet 1789

Prise de la Bastille.

La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 | Histoire et analyse d'images  et oeuvres

Le 15 juillet 1789

Rappel de Necker sous la pression populaire.

Le 16 juillet 1789

Le comte d’Artois et les Polignac émigrent sous les conseils de la Reine: la duchesse est très impopulaire; on la juge débauchée et intéressée.

Madame de Tourzel  (1749-1832) devient Gouvernante des Enfants de France.

Le 17 juillet 1789

Réception de Louis XVI à l’Hôtel de Ville de Paris.

Peinture monumentale de Jean-Paul Laurens (vers 1887)

La nuit du 4 août 1789

Abolition des privilèges.

4 août 1789 - Abolition des privilèges et des droits féodaux ...La Nuit du 4 août 1789, gravure de Isidore Stanislas Helman (BN)

Le 26 août 1789

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 — Wikipédia

Le 1er octobre 1789

Fête des gardes du corps du Roi en l’honneur du régiment de Flandres à l’Opéra de Versailles en présence de la famille royale.

Eau-forte, vers 1817, de Paul Jakob
Laminit (1773-1831)
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1er-octobre-300x225.jpg.Le 1er octobre 1789 dans Les Années Lumières (1989)

Le peuple croit à une orgie antidémocratique…

Le 5 octobre 1789

Des femmes du peuple venues de Paris marchent sur Versailles pour demander du pain.

LES ACTEURS DE LA REVOLUTION : MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE ...

La famille royale se replie dans le château…

Le 6 octobre 1789

Vers cinq heures du matin

Marie-Antoinette dort. Le bruit que font des gens sous Ses fenêtres La réveille. Elle sonne, Madame Thibault, Sa première femme de chambre en quartier :

– Que se passe-t-il?

– Ce  sont-là des femmes de Paris qui n’ont pas dû trouver à se coucher, répond Madame Thibault.

Marie-Antoinette cherche à se rendormir…

A six heures du matin

Comme mus par un signal convenu, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes se rassemblent en rangs serrés. Menaçante, la foule s’approche du château et un groupe s’engouffre dans la cour par la grille de la chapelle, restée mystérieusement ouverte. Les gardes du corps sont débordés. La meute se dirige vers les appartements de la Reine ( comment en connaissent-ils la voie? On dit que le duc d’Orléans faisait partie de la foule pour la leur indiquer…) en hurlant.

Assaut du château en haut de l’escalier de la Reine dans Les Années Lumières (1989)

Les femmes de la suite de la Reine, Mesdames de Jarjayes,  Thiebault et Auguié, qui ont veillé toute la nuit, ferment à double tour les portes de la Salle des Gardes et des deux Antichambres.  Elles réveillent la Reine. qu’elles arrachent à demi-vêtue (Madame Thiebault Lui passe une jupe et Elle se trouve dans l’appartement du Roi en tenue du matin très modeste… Elle se changera pour partir vers Paris) . et Lui font emprunter, en toute hâte, le passage secret à la tête du lit de Sa chambre officielle qui conduit chez le Roi.

Les appartements privés sont envahis.  La Reine s’échappe en jupon par une porte dérobée.

Aucune description disponible.

La famille royale est ramenée de force à Paris.

Elle s’installe aux Tuileries et un semblant de vie de Cour se met en place.

Aucune description disponible.

Dès 1790

Jarjayes est envoyé en mission secrète à Turin auprès du comte d’Artois de la part du Roi. Il doit engager le Roi de Sardaigne à employer ses bons offices et, s’il est nécessaire, son autorité, pour s’opposer à la continuation des manœuvres des émigrants, “contraires au devoir de bon voisinage et qui doivent blesser ses sentiments particuliers” ainsi que l’indique Alexandre de Lameth..

A cette époque, Jarjayes a le grade de lieutenant-colonel aide maréchal des logis de l’armée.

Entre 1790 et 1793

Le comte de Jarjayes est en mission auprès d’Axel de Fersen (1755-1810).

Résultat de recherche d'images pour "Fersen"Axel de Fersen

Le 12 juillet 1790

Constitution civile du clergé.

Le 14 juillet 1790

 Fête de la Fédération.

Jean-François Balmer dans Les Années Lumières de Robert Enrico (1989)

Le 4 septembre 1790

Démission de Necker

Le 1er janvier 1791

Projet d’évasion de la famille royale (plan de Fersen, Bouillé et Breteuil) …

Le 20 février 1791

Départ de Mesdames Adélaïde et Victoire qui partent pour Rome.

Le Roi doit intervenir pour qu’elles soient autorisées à quitter le territoire français.

Le 1er avril 1791

Décoré de l’Ordre de Saint-Louis, Jarjayes est nommé par Louis XVI adjudant général colonel et directeur adjoint au dépôt de la guerre. Ayant su gagner la confiance des souverains, le chevalier est chargé par eux de diverses missions secrètes en France ou à l’étranger.

Le 18 avril 1791

La Famille Royale est empêchée de partir faire Ses Pâques à Saint-Cloud.

Les projets d’évasion se concrétisent grâce, en particulier, à l’entremise d’Axel de Fersen.

Actus Blu-Ray/DVD « Marie-Antoinette, reine de France » : Michèle Morgan  royale…
Michèle Morgan et Richard Todd dans le film de Jean Delannoy ( 1956)

Le 22 mai 1791

Jarjayes obtient les galons de maréchal de camp.

Le 20 juin 1791

Évasion de la famille royale.

La fuite à Montmédy et l'arrestation à Varennes Louis_55

Le 21 juin 1791

Aucune description disponible.

La nuit de Varennes en streaming direct et replay sur CANAL+ | myCANALHanna Schygulla, dans La Nuit de Varennes (1982) d’Ettore Scola interprète une comtesse de Laborde, prénommée Sophie, mais qui ne peut qu’être l’épouse de François de Jarjayes…

Le Roi et la Reine sont arrêtés à Varennes.

akg-images - Arrestation de Louis XVI.Chez l’épicier Sauce à Varennes, par Prieur

Le 25 juin 1791

 La famille royale rentre à Paris sous escorte.

Barnave est envoyé par l’Assemblée, en compagnie de Pétion (1756-1794) et de Latour-Maubourg (1756-1831), pour ramener la famille royale à Paris.

Les trois députés rejoignent la berline royale au lieu-dit du Chêne fendu, sur la commune de Boursault.

Aucune description disponible.La Reine, le Dauphin, Barnave et le Roi dans la berline du retour de Varennes

Barnave est envoyé à la rencontre de la famille royale après la fuite interrompue à Varennes. Pendant les trois jours que dure le voyage de retour, il est touché par la dignité de la Reine, et le petit Dauphin fait une partie du voyage sur ses genoux. Face au grossier Pétion, qui croit avoir séduit Madame Elisabeth, Marie-Antoinette trouve au jeune commissaire une réserve qui Lui paraît de bon aloi.

Aucune description disponible.Madame Elisabeth, Pétion, Madame de Tourzel et Madame Royale leur font face

Le Roi est suspendu.

Marie-Antoinette entame avec lui une correspondance secrète par l’intermédiaire du chevaliers de Jarjayes (1745-1822).
Antoine Barnave entre alors en correspondance suivie avec la souveraine et La rencontre à plusieurs reprises.
Malgré un échange de lettres quasi quotidien pendant de nombreux mois, les différents projets ne se concrétisent pas.

Pour des raisons de prudence, c’est Jarjayes qui écrit à la place de Barnave , soit sous sa dictée, soit en recopiant un texte préparé.

Barnave rejoint alors les monarchistes constitutionnels du club des Feuillants, ce qui lui vaut la haine du peuple parisien et des jacobins lesquels dénoncent « Barnave noir derrière, et blanc devant ».

 Caricature de Barnave en politicien jouant double jeu.

La comtesse de Jarjayes permet d’acheminer cette correspondance, du moins dans les premiers temps, quand la Reine est sous étroite surveillance aux Tuileries, après le retour de Varennes, c’est-à-dire pendant environ trois mois. Femme de chambre de Marie-Antoinette, jouissant d’une entière confiance, elle donne à son mari les lettres destinées à Barnave, et remet à la Reine les lettres en réponse de Barnave, apportées par le comte.

Table à écrire de Marie-Antoinette à Waddesdon ManorTable à écrire de Marie-Antoinette, œuvre de Riesener

Marie-Antoinette écrit la lettre sur une table placée près de Son lit, et la cache sous un livre. Sur un signe convenu, la comtesse s’approche , fait semblant d’effectuer un rangement ; elle s’empare de la lettre en tournant le dos à la porte et la glisse dans son corsage.

JANE SEYMOURJane Seymour dans Les Années Lumière (1989)

Quand son mari vient, elle se jette dans ses bras et, pendant qu’ils s’étreignent, elle place la lettre dans la poche du comte. Celui-ci, dès qu’il le peut, se rend auprès de Barnave à qui il remet la missive royale. Ce dernier, après en avoir pris connaissance, dicte sa réponse au comte de Jarjayes, qui l’apporte à sa femme, laquelle la remet discrètement à Marie-Antoinette.

Marisa Berenson- 'Barry Lyndon' – 1975 | Costume drama, Lady, Movie costumesImage de Barry Lyndon (1975) de Stanley Kubrick : Marisa Berenson est Lady Lyndon

Il existe, bien sûr des variantes à ce scénario, toutes les façons d’agir ont pour but de déjouer la surveillance. 

Aucune description disponible.Michèle Morgan est Marie-Antoinette (1956) pour Jean Delannoy

Dans certains cas, Marie-Antoinette donne des instructions précises à Son agent :

Je désire, par l’attachement que je vous connais pour ma personne et pour le bien public, que vous cherchiez à voir M. Barnave et que vous lui disiez que …”

  A partir de juillet 1791

On envoie Jarjayes en mission auprès de Barnave (1761-1793).

Résultat de recherche d'images pour "Barnave"Antoine Barnave

Le 15 juillet 1791 

Barnave prononce devant l’assemblée un discours sur « L’inviolabilité royale, la séparation des pouvoirs et la terminaison de la Révolution française ». Il exhorte le roi, par l’entremise de sa correspondance avec Marie-Antoinette, à se rallier sincèrement à la Constitution, à condamner les menées des émigrés, et obtenir de l’Empereur Romain Germanique,, frère de la Reine, la reconnaissance du nouveau régime.

Fin juillet 1791

Marie-Antoinette écrit au comte de Jarjayes pour lui demander d’intervenir auprès de Barnave dans un but déterminé :

Je n’ai qu’un moment à moi. Vous pouvez dire que je serai bien aise que ces Messieurs m’envoient un mémoire ou un projet de lettre pour l’empereur [d’Autriche]. Vous leur rappellerez, en même temps, le peu de moyens que j’ai, tant pour écrire que pour persuader mon frère, la confiance n’ayant jamais existé entre nous.”

Marie-Antoinette archive la correspondance avec beaucoup de méthode en donnant un numéro d’ordre aux lettres de Barnave et aux siennes propres. Elle ajoute parfois une note explicative :

Ayant eu le consentement de l’agent de garder son écriture, je ne copierai plus, désormais, et je me bornerai à quelques notes aux numéros qui en auront besoin.

Le 2 août 1791

Jarjayes est nommé directeur général du dépôt de la Guerre.

Le 14 septembre 1791

Le Roi prête serment à la Constitution.

Louis XVI en roi citoyen | Histoire et analyse d'images et oeuvresLouis XVI, roi de France en roi citoyen (1791), par Jean-Baptiste-François Carteaux (1751 – 1813)

Le 1er octobre 1791

Première séance de l’Assemblée législative.

Le 5 octobre 1791

Entrevue secrète de Barnave avec Marie-Antoinette.

Marie-Antoinette joue manifestement un double jeu. Elle cherche en effet avec l’énergie du désespoir à sauver Sa famille et la monarchie. Bien qu’en réalité Elle n’adhère pas aux idées de Barnave concernant la soumission du Roi à la constitution, Elle se montre touchée et intéressée par les arguments de ce dernier. Elle écrit ainsi à Mercy (1727-1794) en parlant de Barnave et du club des Feuillants :

« Quoiqu’ils tiennent toujours à leurs opinions, je n’ai jamais vu en eux que grande franchise, de la force et une véritable envie de remettre de l’ordre et par conséquent l’autorité royale. […] Quelques bonnes intentions qu’ils montrent, leurs idées sont exagérées».

En écrivant à Son frère, Léopold II, Elle mentionne également l’éloquence captivante de Barnave.

Le 31 octobre 1791

Décret contre les émigrés, invités à revenir en France sous peine de confiscation de leurs biens.

Le 29 novembre 1791

Décret faisant des prêtres réfractaires à la Constitution civile du clergé des “suspects”.

Le comte de Jarjayes est plus qu’un courrier, plus qu’un porte-plume : la Reine le charge parfois de fournir à son correspondant quelques explications verbales.

Le 15 novembre 1791

Marie-Antoinette mande à Barnave :

La personne pourra dire tout ce qui s’est passé à l’occasion de M. de Narbonne [candidat au poste de ministre de la Guerre]. Il est clair qu’un arrangement de quelques intrigants …”

Il arrive une fois que le comte de Jarjayes écrive à la Reine pour Lui faire, de la part de Barnave et de ses amis, communication d’une extrême urgence au cours de la nuit. La lettre est remise par l’intermédiaire de la comtesse :

A la Reine,                                                          samedi à huit heurs du matin

Ces Messieurs m’ont écrit  à quatre heures du matin , pour me charger de faire savoir à la reine, au moment de son lever, qu’un message du Roi à l’Assemblée serait plus avantageux et plus convenable que s’il y allait lui-même.”

Le 19 décembre 1791

Le Roi oppose son veto au décret sur les prêtres insermentés.

Le 26 décembre 1791

Jarjayes écrit en son nom propre à la Reine ( lettre n°42) et s’adresse à Elle  en utilisant la formule “Sa Majesté“.

Le 13 février 1792

Visite clandestine de Fersen aux Tuileries : il rencontre le Roi et la Reine.

Le 25 mars 1792

Ultimatum de la France sur l’Autriche.

Le 20 avril 1792

Déclaration de guerre au Roi de Bohême et de Hongrie, François II.

Le 22 mai 1792

Jarjayes est promu au grade de maréchal de camp.

Le 29 mai 1792

Décret supprimant la garde constitutionnelle du Roi.

Le 20 juin 1792

20 juin 1792 - La journée du 20 juin 1792  800px-13Le peuple de Paris pénétrant dans le palais des Tuileries le 20 juin 1792
Jan Bulthuis, vers 1800
Escalier monumental des Tuileries (avant sa destruction)

La foule envahit les Tuileries pour faire lever le veto.

““I am the queen.” A depiction of assault on the Tuileries of June 20th, 1792; several people in the mob allegedly believed Madame Elisabeth to be Marie Antoinette and Elisabeth, to protect the queen, stepped forward and attempted to stop a man from...Le dévouement de Madame Élisabeth, prise par la foule pour la Reine, elle ne les détrompe pas pour donner à sa belle-sœur la possibilité de se réfugier et de sauver Sa vie.

Le Roi refuse.

Le 11 juillet 1792

“La patrie en danger”.

Le 25 juillet 1792

Signature du manifeste de Brunswick, une mise en demeure de la France, sommée de respecter la famille royale. Les Parisiens sont outrés par le ton belliqueux du texte lorsqu’il est connu en France quelques jours plus tard.

Le 3 août 1792

Une majorité de sections de Paris demande la déchéance de Louis XVI.

Le 10 août 1792

Les Tuileries sont envahies par la foule. On craint pour la vie de la Reine. Le Roi décide de gagner l’Assemblée nationale. Il est accompagné par sa famille, Madame Élisabeth, la princesse de Lamballe, la marquise de Tourzel, ainsi que des ministres, dont Étienne de Joly, et quelques nobles restés fidèles.

Image du film “Un Roi et son peuple“.

Traversant le jardin des Tuileries, Louis XVI et sa famille sont conduits jusque dans la loge grillagée du greffier de l’Assemblée nationale (ou loge du logotachygraphe) , où ils restent toute la journée.

10 août 1792 - De la monarchie constitutionnelle à la République | Histoire  et analyse d'images et oeuvres

On August 10, 1792: The royal family taking refuge after the storming of the Tuileries Palace.
Gérard François Pascal Simon, baron (1770-1837)

Le 10 août 1792, le dernier acte de Louis XVI, Roi des Français, est l’ordre donné aux Suisses “de déposer à l’instant leurs armes“.

Journée du 10 août 1792 — Wikipédia

La position de la Garde devient de plus en plus difficile à tenir, leurs munitions diminuant tandis que les pertes augmentent. La note du Roi est alors exécutée et l’on ordonne aux défenseurs de se désengager. Le Roi sacrifie les Suisses en leur ordonnant de rendre les armes en plein combat.

Image du film “Un Roi et son peuple”.

Des 950 Gardes suisses présents aux Tuileries, environ 300 sont tués au combat ou massacrés en tentant de se rendre aux attaquants après avoir reçu l’ordre du roi de rendre les armes en plein combat.

Image du film “Un Roi et son peuple”.

Le Roi est suspendu de ses fonctions.

Le 13 août 1792

La famille royale est transférée au Temple après avoir été logée temporairement aux Feuillants dans des conditions difficiles. Quatre pièces du couvent leur avaient été assignées pendant trois jours.

La prison du Temple 1792-1795 : l'épreuve de la famille royale

Le 3 septembre 1792

Assassinat de la princesse de Lamballe (1749-1792) dont la tête, fichée sur une pique, est promenée sous les fenêtres de Marie-Antoinette au Temple.

3 septembre 1792, L'effroyable dépeçage de la princesse de ...Massacre de la princesse de Lamballe

Massacres dans les prisons.

Le 21 septembre 1792

Abolition de la royauté.

Le 3 décembre 1792

Pétion (1756-1794) renforce la décision de faire juger Louis XVI par la Convention.

Le 11 décembre 1792

Louis comparaît devant la Convention pour la première fois. Il est autorisé à choisir un avocat. Il demandera l’aide de Tronchet, de De Sèze et de Target. Celui-ci refusera. M. de Malesherbes (1721-1794) se portera volontaire.

Le 26 décembre 1792

Seconde comparution de Louis XVI devant la Convention.

Le lundi 21 janvier 1793

Exécution de Louis XVI

Louis XVI guillotiné | Histoire et analyse d'images et oeuvres

Le 2 février 1793

Anéanti par la journée du 21 janvier 1793, Jarjayes est chez lui lorsqu’un inconnu (Toulan, commissaire chargé de surveiller la famille royale au Temple) vient frapper à sa porte  et lui remet ce billet de la Reine :

Vous pouvez prendre confiance en l’homme qui vous parlera de ma part, en vous remettant ce billet. Ses sentiments me sont connus ; depuis cinq mois il n’a pas varié. Ne vous fiez pas trop à la femme de l’homme qui est enfermé ici avec nous : je ne me fie ni à elle, ni à son mari.”

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Img_6614

Après la mort du Roi

Le comte de Jarjayes organise avec Toulan (1761-1794) et Lepitre (1764-1821) une tentative d’évasion de la famille royale enfermée au Temple qui prévoyait son embarquement au Havre à destination de l’Angleterre. Prévu pour début mars, ce plan échouera par la faute de Lepitre.

Jarjayes demande alors à Toulan de l’aider à s’introduire au Temple, pour rencontrer la Reine. Toulan souhaite que Jarjayes en demande tout d’abord la permission à la Reine, ce qu’il fait.

Marie-Antoinette répond alors à Jarjayes :

Maintenant si vous êtes décidé à venir ici il serait mieux que ce fût bientôt. Mais mon dieu prenez bien garde d’être reconnu, surtout de la femme qui est enfermée ici avec nous.”

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Captur19

La Reine évoque madame Tison qu’on a placée auprès de la famille royale avec son mari pour la surveiller.

Repas de la famille royale en 1976 dans la série de Guy-André Lefranc : madame Tison se trouve en arrière-plan…

Adroit, Toulan fait pénétrer au Temple Jarjayes qui, ayant parlé à la Reine, fournit les fonds nécessaires. On se procure des voitures et des passeports; les fugitifs doivent gagner la Normandie puis l’Angleterre.

Elle poursuit dans un troisième message :

Prenez garde à Madame Archi. Elle me paraît bien liée avec l’homme et la femme dont je vous parle dans l’autre billet. Tâchez de voir Madame Th.; on vous expliquera pourquoi. Comment est votre femme, elle a le cœur trop bon pour n’être pas bien malade.”

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Captur21

Gouache de Jean-Baptiste Mallet:                                                                                                          Au centre, assise sur une chaise, se tient Marie-Antoinette, à Sa gauche, Madame Royale, vêtue de blanc sur un fauteuil, et le jeune Louis XVII qui se tient debout. Entre eux Madame Elisabeth. A droite de la composition, deux ” municipaux ” surveillent la scène.

Toulan transmet à Jarjayes ce message de la Reine :

Votre billet m’a fait bien du bien. Je n avais aucun doute sur le Nivernais (il s’agit de Goguelat) mais j’étais au désespoir qu’on pût seulement en penser du mal. Ecoutez bien les idées qu’on vous proposera; examinez-les bien dans votre prudence. Pour nous, nous livrons avec une confiance entière. Mon dieu, que je serais heureuse et surtout de pouvoir vous compter au nombre de ceux qui peuvent nous être utiles! Vous verrez le nouveau personnage : son extérieur ne prévient pas , mais il est absolument nécessaire et il faut l’avoir. T… (Toulan) vous dira ce qu’il faut faire pour cela. Tâchez de vous le procurer et de finir avec lui avant qu’il revienne ici. Si vous ne le pouvez pas voyez M. de la Borde de ma part, si vous n’y trouvez pas de l’inconvénient. Vous savez qu’il a de l’argent à moi.”

Voici le cinquième message de la Reine à Jarjayes :

En effet je crois qu’il est impossible de faire aucune démarche dans ce moment près de Monsieur de la B… toutes auraient de l’inconvénient. Il vaut mieux que ce soit vous qui finissiez cette affaire par vous-même si vous pouvez. J’avais pensé à lui pour vous éviter l’avance d’une somme si forte pour vous.”

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Img_6616

Les plans de Toulan et Jarjayes suscitent l’espoir de la Reine : 

T… m’a dit ce matin que vous aviez fini avec le comm… Combien un ami tel que vous m’est précieux !“.

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Img_6617

Je serais bien aise que vous pussiez aussi faire quelque chose pour T… ; il se conduit trop bien avec nous pour ne pas le reconnaître.

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Captur22

Aperçu de l’imageImages de Marie-Antoinette (1956) de Jean Delannoy : on y voit Fersen échafaudant un plan d’évasion de la Reine au Temple… alors que c’est Jarjayes qui œuvrait alors avec Toulan Aperçu de l’image

Finalement, Marie-Antoinette refuse le projet de La faire évader seule du Temple:

Nous avons fait un beau rêve, voilà tout ; mais nous y avons beaucoup gagné, en trouvant encore dans cette occasion une nouvelle preuve de votre entier dévouement pour moi. Ma confiance en vous est sans bornes ; vous trouverez dans toutes les occasions en moi du caractère et du courage ; mais l’intérêt de mon fils est le seul qui me guide, et quelque bonheur que j’eusse éprouvé à être hors d’ici je ne peux pas consentir à me séparer de lui. Au reste je reconnais bien votre attachement dans tout ce que vous m’avez détaillé hier. Comptez que je sens la bonté de vos raisons pour mon propre intérêt, et que cette occasion peut ne plus se rencontrer, mais je ne pourrais jouir de rien en laissant les enfants, et cette idée ne me laisse pas envie de regret.”

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Img_6611

Marie-Antoinette adresse encore un dernier message à Jarjayes :

Dites-moi ce que vous pensez de ce qui se passe ici.”, griffonne-t-Elle dans la marge.

Jarjayes - La correspondance de Marie-Antoinette avec Jarjayes Img_6619

e… vous remettra les choses convenues pour ha… l’empreinte que je joins ici est toutte autre chose je desire que vous la remettiez a la personne que vous savez etre venu me voir de Bruxelles l’hiver dernier, et que vous lui disiez en meme temps que la devise n’a jamais été plus vraie.                          ( l’ “empreinte” est celle d’un pigeon volant, avec une devise “Tutto a te mi guida” [“tout me conduit vers toi”] destinée à Axel de Fersen)
Si vous n’etes pas content de h.. allez trouver mon neveu de ma part, vous pourrez aussi si vous voulez voir (septime) qui est ma ton dit a Londres depuis le mois d aoust et lui demander ce que vous avez payé ia pour nous si vous en avez besoin il connoit ma confiance aussi mais s’il est nécessaire vous pourrez lui faire voir ceci et lui dire ce que vous avez fait pour nous il nous est trop attaché pour ne pas en sentir le prix. au reste je m’engage a lui faire tenir compte de ce qu’il vous remettera et j’en fais meme s’il le faut mon affaire prop.
Dites moi ce que vous pansez de ce qui se passe ici

Toulan remet à Jarjayes le legs que Cléry a caché après la mort du Roi : son anneau de mariage, son cachet ainsi que des cheveux de la Reine et des enfants devront être transmis à Monsieur, qui est à Hamm, en Westphalie.

Norma Shearer (1938) est Marie-Antoinette dans le film de Van Dyke

Marie-Antoinette conseille à Jarjayes d’aller voir Son neveu, François II ou Septeuil , toujours tracassée par les sommes considérables que Jarjayes a dû payer pour l’organisation de l’évasion manquée. Elle se sent responsable de leur remboursement.

En mai 1793

Jarjayes rejoint Turin, chargé des reliques laissées par Louis XVI et de diverses lettres, que la Reine le charge de remettre au comte de Provence et au reste de Sa famille, alors à Hamm.

Le 6 mai 1793

Il est nommé aide de camp par Victor-Amédée III (1726-1796), Roi de Sardaigne et beau-frère de Louis XVI. À la suite de cette nomination, il participe à la campagne militaire de 1793, dans l’armée sarde.

Dans la nuit du 1er au 2 août 1793

Marie-Antoinette est transférée de nuit à la Conciergerie. Elle y est traitée avec une certaine bienveillance par une partie du personnel de la prison, dont surtout Rosalie Lamorlière (1768-1848).

LES ACTEURS DE LA REVOLUTION : MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE ...

Le 3 septembre 1793

Révélation du complot de l’œillet par le gendarme Gilbert :

Louise de Jarjayes, née Quetpée de La Borde (ou Laborde), femme de chambre  de Marie-AntoinetteImage de Ils ont jugé la Reine (2019) d’Alain Brunard

Un royaliste, le chevalier de Rougeville (1761-1814) introduit dans la cellule de la Reine avec Michonis (1735-1794), un membre de la Commune, y avait laissé un message secret dissimulé au cœur d’un œillet. Elle y peut lire ces mots : « J’ai des hommes et de l’argent »

Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville - Page 2 Cheval12Le chevalier de Rougeville

Elle répond avec la pointe d’une épingle:« Je suis gardée à vue, je ne parle à personne; je me fie à vous; je viendrai »

Aucune description disponible.

L’affaire est tout près de réussir.

A l’heure fixée, sans doute accompagnée de Michonis et Rougeville, la Reine sort de son cachot, Elle traverse la pièce où sont les gendarmes, pénètre dans la loge du concierge, passe par deux guichets.    Hélas, à ce moment, pris de peur ou voulant faire payer plus cher sa complicité, Gilbert arrête la fugitive.

Malgré ses supplications, les promesses des deux sauveteurs, chuchotées dans la nuit, car le poste de garde est à deux pas, il se refuse obstinément à lui laisser passer la grille.

La malheureuse voit s’effondrer ainsi sa dernière chance de salut.

Aucune description disponible.Isabelle Duthillier était Marie-Antoinette (2018) dans La Dernière Etreinte

Le complot de l’Œillet  prévoyait que la Reine rejoigne Madame de Jarjayes au Grand Berceau, propriété de Hérault de Séchelles (sur le territoire de Livry-Gargan), avant de partir avec elle pour l’Allemagne. Ce plan a, comme les précédents, échoué.

Louise de Jarjayes, née Quetpée de La Borde (ou Laborde), femme de chambre de Marie-Antoinette La_mai10Château où l’on devait conduire la Reine

Portraits de Marie-Antoinette dans les prisons du Temple et de la Conciergerie - Page 2 12036410

Les concierges Richard, la femme de journée Marie Harel sont dans le secret.

La Reine semble être transférée dans une autre cellule ( les avis divergent) et Ses conditions de détention sont durcies.

L'exécution de Marie-Antoinette le 16 octobre 1793 Captur10La Veuve Capet par Jean-Louis Prieur

Le nouveau concierge Bault et sa femme traitent la prisonnière avec moins d’égards que leurs prédécesseurs.

Le transfert de Marie-Antoinette à la Conciergerie  Ma_con10

Le 14 et 15 octobre1793

Procès de Marie-Antoinette qui est condamnée à mort.

 Marie-Antoinette confie à Tronson-Ducoudray, Son avocat, à la faveur d’une interruption d’audience, les derniers pauvres souvenirs qui lui restent : deux anneaux d’or qui lui servaient peut-être de pendants d’oreille et une mèche de ses cheveux. L’avocat devait les remettre à la ” citoyenne Laborde “, à Livry.
Tout cela sera confisqué lors de l’interrogatoire de Tronson, le 16 octobre.

 

Derrière la ” citoyenne Laborde ” se cache Louise-Marguerite-Emilie Quelpée de La Borde, l’une des anciennes premières femmes de chambre de la reine, l’épouse du chevalier de Jarjayes, un fidèle parmi les fidèles. Louise de Jarjayes habitait alors chez son père, au château de Livry (aujourd’hui Livry-Gargan), au nord-est de Paris.

Le tribunal n’est pas dupe et incarcère une première fois ” l’amie ” de la reine aux Madelonnettes. Délivrée au bout de six semaines, celle-ci est de nouveau arrêtée à Livry en 1794 avec sa fille et son gendre, et écrouée aux Anglaises dont elle ne sortira qu’après la chute de Robespierre.
Jarjayes, lui, se sera alors réfugié à Turin depuis plusieurs mois.

Emmanuel de Waresquiel

Le 16 octobre 1793

Exécution de Marie-Antoinette.

16 octobre 1793 - Exécution de Marie-Antoinette - Herodote.net

Ftançois de Jarjayes émigre en Sardaigne où il devient l’aide de camp du Roi.

Le 18 novembre 1793

 Antoine Barnave est incarcéré à la Conciergerie. En arrivant quelques semaines plus tôt, il aurait pu y retrouver Marie-Antoinette…

Les 27 et 28 novembre 1793

Barnave est jugé. Malgré la plaidoirie qu’il prononce lui-même, il est condamné à mort.

Le 29 novembre 1793

A environ midi

Antoine Barnave est guillotiné, en même temps que l’ancien garde des Sceaux, Duport-Dutertre (1754-1793).

On aurait trouvé sur son cœur un morceau de robe de Marie-Antoinette…

Antoine Barnave - Page 2 045c8c10Fragment d’une robe de Marie-Antoinette (celle de Varennes?) en soie brochée, conservé par Barnave. (Musée Carnavalet , Paris )

Le 21 janvier 1794

Fersen reçoit la copie d’un billet de Marie-Antoinette à Jarjayes avec une lettre de Jarjayes.

Il m’apporta une lettre de M. de Jarjayes qui ne me disait pas tout ce que j’espérais. Il m’envoyait seulement un fragment de lettre de la R… à lui, dont voici la copie. C’était écrit par elle-même.
“Vous ne pouvez pas douter du regret que j’éprouve de vous voir partir, mais je sais vos raisons, et votre zèle et votre attachement se montrent encore d’une manière bien touchante pour nous. Nous avons fort approuvé ce qu’on nous a dit de votre part. Vous en voyez la prevue par ce qu’on vous remettra. Il est essentiel de recommander aux personnes que vous allez trouver le plus grand secret. J’ai cru même devoir me réserver de dire un jour moi-même le nom de t… pour vous éviter toute question sur cela, et que vous puissiez dire que vous l’ignorez. Quand vous serez en lieu de sûreté, je voudrais bien que vous puissiez donner de mes nouvelles à mon grand ami qui est venu l’année dernière me voir. Je ne sais où il est, mais ou Mr. Gog: [Goguelat] ou Mr. Crawford, que je crois à Londres, pourront vous l’indiquer. Je n’ose pas lui écrire, mais voila l’empreinte de ma devise. Mandez en l’envoyant que la personne à qui elle appartient sent que jamais elle n’a été plus vrai.”  Cette devise était un cachet portant un pigeon volant avec la devise tutto a te mi guida. Son idée avait été dans le temps de prendre mes armes, et on avait pris le poisson volant pour un oiseau. L’empreinte était sur un morceau de carte, malheureusement la chaleur en avait absolument effacé l’empreinte. Je le conserve malgré cela précieusement dans ma cassette avec la copie du billet et le dessein du cachet.

Axel de Fersen, journal

Le 2 février 1794 (14 Pluviose An II)

François de Jarjayes divorce de Louise Marguerite Émilie Henriette Quetpée de Laborde (1760-1837) à Paris.

Louise de Jarjayes, née Quetpée de La Borde (ou Laborde), femme de chambre  de Marie-AntoinetteLouise Marguerite Quetpée de Laborde

Le 10 août 1796

Naissance de sa fille avec Louise Marguerite Émilie Henriette Quetpée de Laborde, Anne-de Reynier Augustin Jarjayes ( 1796-1847).

Le 15 mai 1797 (26 Floreal an V)

François de Jarjayes et Louise Marguerite Émilie Henriette Quetpée de Laborde se remarient à Lyon.

Sous le Consulat

Jarjayes rentre en France et obtient le poste de vice-président de la compagnie des Salines de l’Est.

Sous la Restauration

Le 6 avril 1814

Louis-Stanislas, comte de Provence, est proclamé Roi sous le nom de Louis XVIII le Désiré.

Anthony Francois Callet - - - Louis XVIII (1755 - 1824) 1814c. | Koning

Artois donne clairement le ton : reconnu par les « ultras », c’est-à-dire les royalistes les plus ardents, il approuve le rétablissement des anciennes mœurs et du précédent système (notamment les gardes suisses ), et s’oppose à la politique de pardon et d’oubli prônée par Louis XVIII, ce qui devient source de conflit entre les deux frères.

Le 4 février 1815

Le chevalier de Jarjayes reçoit de Louis XVIII (1755-1824) le grade de lieutenant-général, par ordonnance.

Le 1er mars 1815

La Restauration ne dure pas.

Napoléon quitte son exil de l’île d’Elbe et débarque à Golfe-Juan.

Avant l’entrée de Napoléon à Paris, les Bourbons n’ont plus d’autres choix que de fuir les Tuileries:

Le 15 mars 1815

Par décret de l’empereur Napoléon, Jarjayes est exclu de l’armée.

Le 19 mars 1815

Napoléon est aux portes de Paris. Louis XVIII et sa cour prennent la fuite pour Gand.

Le 18 juin 1815

La défaite de Waterloo réinstalle Louis XVIII sur le trône de France.

Louis XVIII — Wikipédia

 

Transcription :

Ceci est mon testament

Je déclare que je suis séparé quant aux biens d’avec ma bien aimée femme Louise Quetpet de la Borde par suite de notre mariage à Lyon Pays de droit écrit ,sans avoir fait de contrat de mariage.
Je déclare aussi que ma femme et moi avons réglé amiablement nos droits, je veux, comme le veut ma femme, que le traité que nous avons fait à cette égard soit respecté.
Attendu cette séparation de biens et sous la foi du règlement que ma bien aimée femme et moi avons fait de nos droits, je fais les dispositions suivantes:

Je donne et lègue à ma bien aimée femme tous les meubles meublant, habits, linge de lit, de table et de corps, bijoux, argenterie et deniers comptants, le tout m’appartenant et qui se trouvera à mon décès, tant dans mon appartement de Paris que dans ma maison de campagne de Fontenay aux Roses .

Je donne et lègue en outre à ma bien aimée femme l’usufruit à compter du jour de mon décès et pendant sa vie du tiers des capitaux et de tous les immeubles de ma succession ,c’est à dire le tiers des revenus net qui courront à compter du jour de mon décès ,jusqu’à celui de ma bien aimée femme, époque à laquelle le capital de cet usufruit appartiendra par égale part à mes héritiers légitimes.

Je déclare que le surplus de ma succession au moment de mon décès sera dévolu légitimement et par égale part à ma fille Augustine de Bourcet et pour l’autre moitié aux enfants de feue Mme Gautier mon autre fille.
Mes héritières recueilleront donc ma succession dans leur propositions ci-dessus, sauf l’exécution des dispositions que je viens de faire en faveur de ma bien chère et bien aimée femme.

Je nomme pour exécuteur testamentaire Sieur Gautier, mon gendre. J’espère qu’il me donnera cette marque d’amitié.

Fait à Paris le deux Janvier dix huit cent vingt deux. 

De Jarjayes

De plus, je donne et lègue à ma petite fille Mathilde de Bourcet une somme de dix mille francs réversible à ma fille Augustine de Bourcet, sa mère, dans le cas ou ma petite fille viendrait à décéder avant sa majorité .

A Fontenay aux Roses, le 10 Août 1822

De plus je donne et légué aux pauvres de la commune de Fontenay aux Roses une sme (somme) de trois cent francs que je pries Mr le Curé Goncerat de Ventois de bien leur distribuer.

Le 12 Août 1822

De Jarjayes.

Le 11 septembre 1822

François Augustin Reynier de Jarjayes meurt à Fontenay-aux-Roses, près de Paris.

Les japonais n’ont rien compris au personnage qu’ils ont voulu mettre en scène dans leur dessin animé Lady Oscar (1979) : leur Oscar de Jarjayes assiste Marie-Antoinette jusqu’au début de la révolution alors que c’est ensuite que le vrai s’illustrera !

Sources :

  • Barnave et Marie-Antoinette (1989) de René Fonvieille, chez Glénat
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!