Loading...
Biographies et bibliographieSources d'époque

Journaux, mémoires, souvenirs et correspondances privées

Les mémoires de la Comtesse d’Adhémar,                                                Dame d’atours de Marie-Antoinette (1836) chez PLON

Mémoires du baron de Besenval sur la cour de France de Pierre-Joseph-Victor, baron de Besenval présentées par Ghislain de Diesbach ; Mercure de France (20 janvier 2011), 576 pages

Journal du marquis de Bombelles (1744-1822),publié par Jean Grassion et Frans Durif, sous la direction de son arrière-petit-fils, Georges, comte Clam Martinic, Genève, Éditions Droz, 8 tomes parus, de 1978 à 2013.

Une lecture indispensable pour connaître au mieux la cour de Louis XVI et la Révolution du point de vue des émigrés (1782-1822).

Olivia Legrand

Que je suis heureuse d’être ta femme: Lettres intimes (1782-1800), correspondance entre Marc-Marie, marquis de Bombelles (1744-1822), et Angélique, marquise de Bombelles, édition présentée par Evelyne Lever, Paris: Editions Tallandier, 2009

Mémoires sur la vie privée de Marie-Antoinette, Reine de France et de Navarre suivis de souvenirs et anecdotes historiques sur les règnes de Louis XIV, de Louis XV et de Louis XVI (1823) de Madame Campan.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2050396.texteImage

On cite toujours Henriette Campan pour évoquer le quotidien de Marie-Antoinette. Ses mémoires sont, certes, très précieux, mais à prendre avec des pincettes car la dame qui, telle Talleyrand, a traversé les régimes en faisant sa cour à chacun d’eux, a assurément embelli sa proximité avec la Reine dont elle n’était que la femme de chambre et éventuellement la lectrice. Elle témoigne de certains faits auxquels elle n’a pas assistés et longtemps dans les biographie ses écrits ont induit les auteurs en erreur.

Benjamin Warlop

Marie-Antoinette intime (1822) de Henriette Campan (née Genet) ; Flammarion

Mémoires de Cléry , 1825 , Pierre Louis Hanet, dit Cléry  (1759-1809) ; Librairie d’Alexis Eymery

La Famille Royale au Temple – Journal de la Captivité par Cléry ; Modern-Collection historique et anecdotique, Arthème , Fayard

Ouvrage indispensable pour connaître ce qui s’est passé à l’intérieur de la sinistre Tour du Temple. On connaît grâce à Cléry le quotidien de la famille royale en captivité ainsi que les derniers instants de Louis XVI qu’il a choisi de venir servir en prison.

Benjamin Warlop

Elisabeth Vigée-Lebrun portraitiste … mais aussi mémorialiste , par Jacques Dindreville ; Histoire pour Tous N°206 , juin 1977

Les mémoires d’Elisabeth Vigée Le Brun sont un florilège de la vie des cours d’Europe aux XVIIIe et XIXe siècles. Elle a partagé l’intimité des têtes couronnées, connu l’errance de l’exil. Et elle rapporte de façon vivante les événements tels qu’elle les a traversés.

Benjamin Warlop

Mémoires du Comte Valentin Esterhazy (1740-1805) de Valentin-Ladislas Esterhazy ; Librairie Plon-Nourrit (1905)

Grâce à Valentin Esterhazy qui a servi la grande Marie-Thérèse et a été un proche de sa royale fille, on a un aperçu de la vie des deux cours, autrichienne et française. Il nous offre également de connaître le quotidien des gens d’arme, lui qui a fait la guerre ; c’est d’ailleurs sans doute par son uniforme qu’il a obtenu les bonnes de grâces de Marie-Antoinette à qui l’uniforme faisait de l’effet.

Benjamin Warlop

Histoire, historiens et mémorialistes du règne de Louis XVI et de la Révolution (1997) de Paul et Pierrette Girault de Coursac ; chez F.X. de Guibert

Mémoires du baron de Goguelat (1823) de François, baron de Goguelat ; Hachette BnF

Goguelat permet de nous renseigner sur les dessous de l’évasion vers Montmédy qui devait s’achever à Varennes. Il cultive aussi une certaine proximité avec Axel de Fersen.

Benjamin Warlop

Marie Antoinette: Writings on the Body of a Queen( 2003 ) de Dena Goodman

La Vie Mouvementée d’Henriette Campan (2017) de Geneviève Haroche-Bouzinac ; chez Flammarion

Je meurs d’amour pour toi, Isabelle de Bourbon-Parme, lettres à l’Archiduchesse Marie-Christine (2008), édition présentée par Elisabeth Badinter

Mémoires Secrets et Universels des Malheurs et de la Mort de la Reine de France (1824) de l’abbé Gaspard-Louis Lafont d’Aussonne ; aux Editions Petit, Paris

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k680395.texteImage

Une référence ! Lafont d’Aussonne a, en effet , relevé le témoignage de protagonistes directs des derniers jours de la vie de Marie-Antoinette à la Conciergerie, dont Rosalie Lamorlière, Sa dernière servante.

Benjamin Warlop

Les Mémoires inédits de Mademoiselle de Mirecourt (1966), présentés par Claude-Emile Laurent ; aux Editions Albin Michel

C’est une agréable lecture (bien que fort sucrée) , à prendre avec des pincettes… Ce sont des mémoires apocryphes qui s’inspirent d’autres pour faire penser à une proche des souverains et de leur entourages.

Benjamin Warlop

Mémoires de Henriette-Louise de Waldner de Freundstein, baronne d’Oberkirch sur la cour de Louis XVI et la société française avant 1789 (1853)

Mémoires sur la Vie et le Caractère de Madame la Duchesse de Polignac (1796) de Diane de Polignac (1746-1818) ; Publiés par le Bureau général des nouveautés en et présentés par R. Bonnet en 1899

Journal d’un voyage à travers la France en 1785 (2012) de Sophie von La Roche, éditions Entre-deux-mers

Des écrits précieux qui permettent de goûter aux fastes de la Cour comme aux intérieurs de boutiques parisiennes comme le Grand Mogol de Mademoiselle Bertin !

Benjamin Warlop

Fersen et Marie-Antoinette  Journal intime et Correspondance du Comte Axel de Fersen (1930) d’Alma Söderhjelm ; aux Editions Bernard Grasset

Ouvrage indispensable pour établir l’historique de la fascination que suscite Axel de Fersen. C’est en effet la référence de tous les biographes du suédois. C’est ainsi que je la considérais aussi… avant de la lire , enfin, il y a dix ans…

Benjamin Warlop

Marie-Antoinette, Reine de France et de Navarre (1855) de Joseph Weber frère de lait de Marie-Antoinette

Témoignage émouvant qui permet de connaître Marie-Antoinette dans une intimité différente…

Benjamin Warlop

Les Journées d’octobre (1898), de Joseph Weber frère de lait de Marie-Antoinette

Témoignage qui permet de faire le tri entre la réalité et les légendes qu’on a pu colporter sur ces fatales journées d’octobre 1789.

Benjamin Warlop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!