Loading...
Biographies et bibliographieMarie-Antoinette aujourd'hui

Romans


Marie Antoinette, Serial Killer (2013) de Katie Alender, éditions SCHOLASTIC

Paris, France: une ville de la mode, des croissants au chocolat et des garçons mignons. Colette Iselin est ravie d’être là pour la première fois, lors de son voyage de classe pendant les vacances de printemps. Mais une série de meurtres horribles ont lieu dans la ville, mettant tout le monde en colère. Et en parcourant les sites touristiques, Colette ne cesse de voir une étrange vision: une femme pâle en robe de bal et perruque poudrée, qui ressemble à Marie-Antoinette. Colette sait que ses amis obsédés par le statut ne la croiront pas, alors elle cherche l’aide d’un charmant garçon français. Ensemble, ils découvrent que les victimes du meurtre sont toutes des descendants de personnes qui ont finalement provoqué la décapitation de Marie-Antoinette. Le fantôme de la reine a été réveillé, et maintenant elle est en train de se venger sanguinaire. Et Colette n’est peut-être qu’un de ces descendants. . . ce qui signifie qu’elle pourrait ne pas sortir de ce voyage vivante. L’auteure acclamée Katie Alender apporte un suspense à couper le souffle à cette histoire de trahison, de glamour, de mystère, d’histoire – et d’une reine tueuse.

Quatrième de couverture

Les Soixante-Seize Jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie : Tome 1, La conjuration de l’œillet (2006) de Paul Belaiche-Daninos

Les Soixante-Seize Jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie : Tome 2, Un procès en infamie (2006) de Paul Belaiche-Daninos

Dans le lit des reines, les amants (1984) de Juliette Benzoni

Ces belles inconnues de la Révolution (2014) de Juliette Benzoni

Marianne, 6 tomes (1969-1974) de Juliette Benzoni

Si l’action de ce roman se déroule durant l’Empire, l’héroïne a vu ses parents monter sur l’échafaud après avoir tenté de sauver la Reine.

Olivia Legrand

Le Gerfaut des Brumes, 4 tomes (1976-1981) de Juliette Benzoni

Bretagne, 1779. Gilles Goëlo est un beau jeune homme en conflit avec sa mère ; elle l’appelle “le bâtard”, lui cache l’identité de son père et le destine à être curé de campagne. Mais Gilles veut découvrir le monde et… les femmes. Il vient justement de sauver de la noyade la charmante Judith de Saint-Mélène et en tombe amoureux. Toujours désireux d’embarquer pour les Amériques, Gilles va voir l’abbé de Thalhouet, son parrain, qui lui apprend le secret de sa naissance…

Résumé Allociné

Je connais ces récits grâce à la série qu’en a faite Marion Sarrault en 1987. Gilles partira faire la guerre en Amérique où il se liera d’amitié avec Axel de Fersen. Il s’approchera ainsi de Versailles et du pouvoir en revenant en France…

Benjamin Warlop

Les enquêtes d’Aldo Morosini, tome 5 Les larmes de Marie-Antoinette (2006) de Juliette Benzoni

Dans les jardins du château de Versailles, le vernissage de l’exposition ” Magie d’une reine “, consacrée à Marie-Antoinette, rassemble aristocrates et collectionneurs. Parmi les invités, Aldo Morosini, prince vénitien et antiquaire, attire tous les regards. Mais la somptueuse réception est bouleversée par un crime étrange : un homme s’effondre, un loup de carnaval en velours noir planté dans le dos à l’aide d’un poignard… La disparition de l’un des bijoux exposés, une larme de diamant, explique-t-elle ce meurtre ? Pourquoi l’assassin signe-t-il ses forfaits ” le Vengeur de la Reine ” ? Pressentant que le destin tragique de Marie-Antoinette hante toujours les murs de Versailles, Morosini décide de mener l’enquête. Mais, alors que le mystère s’épaissit, les victimes continuent de tomber, comme sacrifiées au souvenir d’une reine qui déchaîna les passions…

Quatrième de couverture

Le jeu de l’amour et de la mort, 3 tomes (1999-2002) de Juliette Benzoni

Durant la Terreur, nous suivons les aventures du baron de Batz qui fait tout pour sauver la famille royale pour terminer avec la mystérieuse comtesse des ténèbres…

Olivia Legrand

L’Absente (2004), roman de Patricia Bouchenot-Déchin; chez PLON

Octobre 1804. La France s’apprête à célébrer le sacre de Napoléon. Mais un homme n’a pas renoncé à ses ambitions. Depuis treize ans, Louis XVIII traîne son exil et ses illusions entre des souverains qui, les uns après les autres, se lassent de sa personne. Placé dès sa naissance à côté d’un trône qui ne cesse de lui échapper, le roi sans couronne décide de forcer le destin et de former une coalition contre l’Usurpateur. Mais les invités se désistent. A Kalmar, port suédois au bord de la Baltique, Louis XVIII retrouve le comte d’Artois, son frère, et le comte de Fersen, célèbre pour ses liens avec Marie-Antoinette. L’Histoire se transforme en une étrange réunion de famille sur laquelle plane l’ombre de la dernière reine de France. A partir d’un événement historique peu connu, Patricia Bouchenot-Déchin a écrit un roman sur les rêves des hommes. Patricia Bouchenot-Déchin, juriste, a longtemps fréquenté les coulisses du pouvoir. Historienne, Versailles et l’Ancien Régime ont peu de secrets pour elle. Romancière, ses origines comme sa culture l’entraînent vers la vieille Europe. Après Au nom de la Reine et Henry Dupuis, jardinier de Louis XIV, L’Absente est son cinquième ouvrage

Quatrième de couverture

Le sacre de Louis XVII (2001) d’Amélie de Bourbon-Parme, Gallimard, Poche (2003)

La princesse effacée (2010) d’Alexandra de Broca, édition Robert Laffont

La Chambre (2003) de Françoise Chandernagor, éditeur : Collection blanche, Gallimard –  27e Prix Fondation Pierre-Lafue 2003

The Secret Diary of a Princess(2011) de Melanie Clegg

Les diamants de la guillotine de Pierre Combescot

Dans peu de temps, l’Ancien Régime va s’effondrer. La monarchie, le couple royal exaspèrent le peuple et n’était-ce climat pré-révolutionnaire de haine, l’affaire du collier de la reine serait passée pour la plus plaisante des embrouilles.À la Cour, chacun sait que ce benêt de cardinal de Rohan, grand seigneur richissime, soupire pour Marie-Antoinette. Avec la complicité d’un faux mage et vrai gredin nommé Cagliostro, une aventurière de haut vol lui suggère l’idée d’un cadeau, une parure de diamants d’une valeur inestimable. À ce prix, la reine ne saurait refuser ses faveurs. Rohan se précipite dans le guet-apens. Le pigeon ne peut alors imaginer la mascarade qu’on lui prépare?Cette farce tournant au scandale qu’aucun romancier n’aurait pu imaginer, Pierre Combescot la réinvente avec le style malicieux et crépitant qui enchante ses lecteurs.

Quatrième de couverture

Louis and Antoinette (1974) de Vincent Cronin ; éditeur: Collins ; en anglais.

Versailles: A Novel (2003) de Kathryn Davis

Mes Conversations avec la Reine ( septembre 2002 ), de Yaguel Didier – Introduction et notes de Franck Ferrand ; chez Robert Laffont

Une nouvelle approche de l’histoire de la vie de Marie-Antoinette grâce à la rencontre d’un médium avec la reine lors de séances de voyance. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Franck Ferrand aurait très bien pu écrire ce livre tout seul….

Benjamin Warlop

Le Chevalier de Maison-Rouge (1845–1846) d’Alexandre Dumas

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9618361r.texteImage

Mémoires d’un médecin d’Alexandre Dumas

  1. Joseph Balsamo 1846
  2. Le Collier de la reine 1849-1850
  3. Ange Pitou 1851
  4. La Comtesse de Charny 1852-1855

Louis XV et sa cour (1849) d’Alexandre Dumas

Louis XVI et la révolution ou Histoire de Louis XVI et de Marie-Antoinette (1850-1851) d’Alexandre Dumas

Le Drame de quatre-vingt-treize ; Scènes de la vie révolutionnaire (1851-1852) d’Alexandre Dumas

La Route de Varennes (1860) d’Alexandre Dumas

Le Cœur de la Reine (1997) de Claude Dufresne, chez Bartillat

Marie-Antoinette : le scandale du plaisir (2006) de Claude Dufresne, chez Bartillat

Les carnets Secrets de Marie-Antoinette (2006) de Carolly Erickson

Marie Antoinette : La reine fantôme (2011) d’ Annie Goetzinger , il s’agit d’une Bande Dessinée.

Jeune reine espiègle et frivole, puis figure martyre de la Révolution, Marie-Antoinette est une héroïne tragique dont le destin fascine et effraie. Quoi de moins étonnant, dès lors, qu’au terme de sa brève existence, elle n’ait pu trouver la paix, et que son ombre erre encore et hante notre monde ? A l’aube des années 1930, le peintre Maud de Brunhoe croise le fantôme de la reine, et une singulière amitié se crée entre les deux femmes. Maud saura-t-elle délivrer enfin la reine de sa malédiction, faire que cesse sa hantise et que le repos lui soit donné ?

Quatrième de couverture

Spilling the Beans on Marie Antoinette ( 2000 ) de Mick Gowar

Marie Antoinette Trilogy ( 2013 ) de Juliet Grey:

  • Becoming Marie Antoinette de Juliet Grey
  • Days of Splendor of Sorrow de Juliet Grey
  • Confessions of Marie Antoinette de Juliet Grey

Marie Antoinette, Madame Deficit ( 2011 ) de Liz Hockinson

Destin de Reine (1968) de Victoria Holt ; aux Presses de la Cité

Family Romance of the French Revolution (2013) de Lynn Hunt

Abundance: A Novel of Marie Antoinette ( 2007 ) de Sena Jeter Naslund

Marie-Antoinette, (1965) de F.W. Kenyon

Une nullité !

Benjamin Warlop et Olivia Legrand

Marie Antoinette (1955) de Bernadine Kielty, réédition (1998)

Marie-Antoinette – Carnet Secret D’une Reine (décembre 2014), illustrations et texte de Benjamin Lacombe ; collection Métamorphose

Qui n’a jamais rêvé de s’immerger dans l’intimité de Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche, dernière reine de France et de Navarre, femme célèbre et controversée devenue un véritable mythe ? Sous la forme d’une belle édition à la fabrication soignée, nous vous proposons de découvrir son journal intime. Porté par Benjamin Lacombe, accompagné par le regard de Cécile Berly, historienne, spécialiste de Marie-Antoinette, ce carnet d’une richesse graphique inouïe (peintures, aquarelles, crayonnes) mêlera certaines des lettres authentiques de Marie-Antoinette, à celles, fictives, du Comte Fersen avec lequel elle entretenait une relation privilégiée. Un livre exceptionnel pour les amateurs d’Histoire et de beaux ouvrages illustrés.

Quatrième de couverture

Marie Antoinette, Princess of Versailles (2017) de Kathryn Lasky

The Wardrobe Mistress: A Novel of Marie Antoinette de Meghan Masterson (2017)

La Rose écrasée (mai 2006), de Gérald Messadié ; chez L’Archipel

A se demander si la rose écrasée n’est pas Marie-Antoinette Elle-même….

Benjamin Warlop

Who Was Marie Antoinette? ( 2015) de Dana Meachen Rau

The Bad Queen: Rules and Instructions for Marie Antoinette (2010) de Carolyn Meyer

Rosalie Lamorlière, Dernière Servante de Marie-Antoinette (2010) de Ludovic Miserole ; Les Editions du Préau

Il n’existait aucun ouvrage sur la dernière personne à avoir côtoyé Marie-Antoinette au quotidien, Ludovic Miserole nous l’a offert en s’appuyant sur de précieuses sources historiques.

Benjamin Warlop

Charmer, s’égarer et mourir (2016) de Christine Orban; chez Albin Michel

” C’est Marie-Antoinette que je voulais écouter. L’écouter comme si j’avais été sa confidente. Sa voix résonne dans sa correspondance, dans ses silences, dans les mots effacés et retrouvés. Je l’ai entendu. Les lignes tracées de sa main sont comme des notes sur une partition de musique. Je perçois l’incertitude de son timbre, sa sensualité, je perçois des sons graves et légers comme l’eau d’une rivière, une rivière de larmes. ” C. O.

Christine Orban en quatrième de couverture

Moi, Marie-Antoinette (1993) d’Isabelle comtesse de Paris, édition Robert Laffont

“J’ai un peu de son sang dans mes veines. C’est peut-être ce qui explique à quel point je comprends son calvaire et ses angoisses tout au long des dernières heures de sa vie, que j’ai tenté de reconstituer le plus fidèlement possible. En essayant de l’imaginer se livrant à un examen de conscience au seuil de la guillotine, j’ai réalisé avec quelle intelligence et quel courage…”

Isabelle, comtesse de Paris en quatrième de couverture

Where the Light Falls: A Novel of the French Revolution de Allison Pataki and Owen Pataki [July 2017]

L’Enfant léopard de Daniel Picouly

16 octobre 1793. Dans sa cellule de la Conciergerie, Marie-Antoinette se prépare à mourir. Au-dehors, un ultime complot s’est formé. Il ne reste que douze heures pour sauver la reine.
Pendant ce temps, dans ce Paris tumultueux de la Révolution, on traque un mystérieux enfant léopard. Certains pour le protéger. D’autres pour le tuer. Mais qui est cet enfant léopard si convoité ? Est-il vrai qu’il est le fils caché d’une grande dame du royaume, voire de la reine elle-même ? Difficile à croire. Et pourtant…
C’est à une folle cavalcade romanesque derrière ce mystère que nous invite Daniel Picouly. Les intrigues s’entremêlent, les péripéties se bousculent comme chez Alexandre Dumas. Les deux inspecteurs noirs qui recherchent l’enfant, dans un étrange Harlem derrière le Luxembourg, sont tout droit sortis de l’univers de Chester Himes. L’occasion de se souvenir que Dumas lui-même était métis.
Ce roman joyeux, aussi fantaisiste qu’érudit, et qui trace un émouvant portrait de Marie-Antoinette, mère assassinée, étrangère devenue bouc émissaire, a valu à son auteur le prix Renaudot 1999.

Quatrième de couverture

Quand l’auteur se prend pour l’enfant adultérin de la Reine… une sorte de remake de la Mauresse de Moret… en changeant de sexe et de reine… Je n’ai pas compris le succès de ce récit, tant il m’a paru nombriliste… et pas historique !

Benjamin Warlop

Flaunting, Extravagant Queen (1981) de Jean Plaidy

The Queen of Diamonds (1958) de Jean Plaidy

J’ai aimé une reine (2003) de Patrick Poivre d’Arvor éditions Fayard

Je n’ai pas tourné la deuxième page…

Olivia Legrand

Moi, pas même la première : le titre m’a suffi pour comprendre la fable née du présentateur télévisé autoproclamé sur les plateaux…

Benjamin Warlop

Marie-Antoinette : carnets secrets d’une reine, par Mathilde Sambre dans Historia N°818 de février 2015, bande dessinée

L’Anneau de la Reine : Moi, Léonard, coiffeur de Marie-Antoinette d’Olivier Seigneur

Versailles, été 1777. Louis XVI règne depuis trois ans à peine, et, déjà, des nombreux pamphlets circulent, moquant impuissance supposé du roi et l’inconduite présumée de Marie-Antoinette. Qui se cache derrière ces libelles orduriés ? Une puissance étrangère, in ennemi de l’intérieur, un proche? Un énigmatique personnage charge un petit chapelan poudré, grand amateur des filles légères, de restituer à l'”Autrichienne” son anneau nuptial, dérobé voici quelques années.Pourquoi maintenant? Et quel maléfice recèle cette bague? Tout droit arrivé de son Midi natal, le jeune Léonard apprendre qu’il devra coiffer la reine et découvrir l’origine de ces cabales. Grisé, il accepte de relever le défi. Sera-t-il à la hauteur? Son entrée en scène lui vaudra-t-elle les confidences des puissantes ou des ennemis irréductibles ? Les soupçons doivent-ils se porter sur Rose Bertin, modiste jalouse, ou sur la princesse de Lamballe, qui joue un jeu étrange? Et la reine a-t-elle un amant, comme la rumeur le prétend? Le discret Leonard, tout en élaborant des coiffeurs extravagantes appréciées, mène l’enquête. Mais saura-t-il résoudre les énigmes?

Quatrième de couverture

Je vous laisse vous reporter au portrait du coiffeur en question , Léonard Autié, pour vous rendre compte que le récit ne tient pas la route dès lors qu’il évoque quelqu’un de discret… Quant aux affaires d’alcôves… No comment !

Benjamin Warlop

Marie-Antoinette bruits de couloirs (2019) d’Eric Starck ; édition ” Je veux ce Livre ! “

“Hiver 1783 : la vicomtesse Sophie d’Arnoux et Autres Lieux, jeune provinciale de la petite noblesse arrive à Versailles. Par jeu des hasards elle est remarquée par la reine qui la prend sous sa protection. Sophie découvre les intrigues de la cour et le protocole. Elle tombe sous le charme d’un officier prussien. L’amour ne fera que croître en même temps que les rigueurs du climat qui vont précipiter la France dans la révolution. Ce fut le dernier bel été ………….”

Quatrième de couverture

L’auteur semble avoir édité un manuscrit qui n’a pas été relu. Ainsi les fautes fulminent-elles à profusion. Des fautes d’orthographe, d’accord, de chronologie, d’Histoire, de goût et j’en passe ! On reprend des anecdotes tirées de mémoires, comme ceux d’Alexandre de Tilly, en les faisant vivre par l’héroïne . On fait apparaître en 1788 la robe à la circassienne, soit huit ans après la réalité, pour entrée dans l’espace-temps du récit… Madame de Polignac commence princesse, puis duchesse…. finira-t-elle comtesse… non, ça , je ne l’ai pas lu. On sent comme l’auteur s’écoute écrire et est fier de ses tournures qui se voudraient savantes mais ne sont que ridicules. A un point tel qu’un paragraphe entier de la page 101 est cité à nouveau à la page 158… j’avais été marqué par sa lourdeur, ça m’a donc fait tilt en l’endurant à nouveau. Madame Campan est parfois gratifiée d’une particule… Les réparties du 5 octobre 1789, sont rapportées le 15 juillet de cette même année… Madame de Tourzel est déjà en fonction en 1787, mais on lui fait remplacer Madame de Polignac quand même après la prise de la Bastille.

Lorsque l’on considère l’éloquent nom de l’édition, on a juste envie de démentir, car ce ne peut concerner que l’auteur lui-même et personne d’autre ! Pénible .

En somme , n’est pas Chantal Thomas qui veut !

Benjamin Warlop

Les Adieux à la Reine (2002) de Chantal Thomas

Dans Vienne ruinée et humiliée par la victoire de Napoléon, Agathe-Sidonie, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient. De l’année 1789. Du faste de la Cour, bien sûr. Et particulièrement, au lendemain de la prise de la Bastille, des derniers jours à Versailles auprès de cette reine si controversée, qui continue de la fasciner. Agathe-Sidonie s’est enfuie dans la nuit du 16 juillet 1789…

Quatrième de couverture

Romancière, essayiste, auteur de pièces de théâtre, Chantal Thomas écrit sur Sade, Casanova et les salons du XVIIIe siècle. Elle a notamment publié La Reine scélérateMarie-Antoinette dans les pamphletsCafés de la mémoire et Le Testament d’Olympe.

Chantal Thomas offre un témoignage, fictif, certes, mais qui touche à l’intimité du château de Versailles et de ses occupants… depuis les souverains jusqu’aux domestiques qui logent au Grand Commun. Les dates durant lesquelles se déroulent le roman sont une page de l’Histoire qui se tourne et dont on perçoit les impressions de tous les paliers de la société à la manière de Dowton Abbey

Benjamin Warlop

The Queen’s Dollmaker (2009) de Christine Trent

Les Secrets de la Reine Marie-Antoinette (2014), de Joël Turangel ; aux Editions Amalthée

Pour qui aime les délires en chiffres…

Benjamin Warlop

The Time-Traveling Fashionista at the Court of Marie Antoinette (2013) de Bianca Turetsky

Trianon : A Novel of Royal France (1997) de Elena Maria Vidal

Fruit d’années de recherche, Trianon corrige de nombreuses idées fausses populaires sur Louis XVI et Marie-Antoinette. Le roman raconte leur résolution et leur dignité face aux déceptions écrasantes, aux innombrables humiliations, à la tragédie personnelle et nationale et à la mort elle-même. Publié à l’origine en 1997, Trianon a été salué par la critique et a gagné un public international.

Quatrième de couverture
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!